Assumer qui l'on est

Le Reiki à l'art d'inviter le changement dans nos vies. Faites part ici de votre histoire, si vous souhaitez la partager.
Avatar du membre
André Baechler
Administrateur
Administrateur
Messages : 2890
Enregistré le : 14.10.2009 14h21
Localisation : Fribourg, Suisse

Re: Assumer qui l'on est

Messagepar André Baechler » 22.08.2011 1h52

kidu41 a écrit :Qui t'as obligé à être une personne modèle, si ce n'est toi.
...
Il y a cassure comme tu le dis, car TU t'es caché aux autres.
Et tout le monde ne se travestit pas comme tu le dis. Ton expérience n'est pas une généralité.

Mon cher kidu41, qui prétend que je suis une "personne modèle" ? En tout cas pas moi ^^ Peut-être ne l'as-tu pas encore remarqué, mais sur le forum je m'exprime généralement sur la base d'observations et de nombreux témoignages qui me parviennent. Les propos que tu reprends dans ton précédant message sont des schémas types courants, mais pas des généralités et encore moins la narration de mon histoire personnelle que tu pourras découvrir sur cette page, si tu le souhaites ;)

kidu41 a écrit :Je ne connais pas ton histoire propre, mais tu sembles remonté contre la société, malheureusement on ne pourra la changer.

Non je ne suis pas remonté contre la société et loin de moi l'idée de vouloir la changer, je n'ai pas l'âme militante ou revendicatrice. Je me sens simplement en décalage avec elle, je l'observe et j'assume pleinement mes valeurs et mes choix de vie.

kidu41 a écrit :J'ai engueulé copieusement mon supérieur au boulot (ce fût justifié), des collègues, mon frère, mes beaux parents, et alors!
Assumer qui l'on est, c'est ça.

A chacun son mode de communication. En tout cas, je vois que tu assumes pleinement le tien en décrétant qu'il est justifié :p

¦3¦
andré baechler - enseignant reiki et administrateur du forum - site - blog - messages

Avatar du membre
Nath
Membre
Membre
Messages : 153
Enregistré le : 12.11.2009 11h02

Re: Assumer qui l'on est

Messagepar Nath » 25.08.2011 9h13

André Baechler a écrit :Assumer qui l'on est vraiment tout en restant pleinement intégré dans notre société est quasi impossible, surtout après avoir habitué durant des années un entourage familial, amical et professionnel à être le conjoint, le parent, l'ami et l'employé modèle. En fait notre parcours terrestre ne nous enseigne pas à nous respecter, mais à plaire, alors chaque être se travestit dans les conventions et l'hypocrisie. Choisir d'assumer qui l'on est à un moment de notre vie est forcément une cassure, un choc, d'autant plus grand que l'on ne s'est pas respecté jusque là.


André Baechler a écrit :Je me sens simplement en décalage avec elle, je l'observe et j'assume pleinement mes valeurs et mes choix de vie.


Merci André pour ces mots. Tu utilises le mot décalage et c'est vraiment ce que je ressens avec la société actuelle. Assumer, s'assumer tel que l'on est...
www.osezdire.com

www.ducoeuralame.ch

orangers
Membre
Membre
Messages : 55
Enregistré le : 17.03.2011 20h50
Localisation : Rabat, Maroc

Re: Assumer qui l'on est

Messagepar orangers » 25.08.2011 15h30

Coucou..

J'ai lu avec attention tous les posts ici.. Et je partage entierement ce que dit André sur la société, etc.

Il est clair que nous ressentons tous plus ou moins ce décalage. A commencer un décalage en nous, entre ce que nous sommes, le "moi" et celui ou celle que nous sommes dans la société, ce que j'appelle moi, la "vitrine". Alors on se sent "pas intégré". Mais est ce si important? Pour moi non, pas du tout, je vis dans une société, mais je ne me force pas à m'y représenter comme les autres veulent que je sois.
Et si je me suis tournée vers le reiki, c'était pour me "recentrer", ce décalage me pesait.
je voulais être enfin "moi" et il me fallait travailler sur ça, pour que cet écart se réduise, jusqu'à être inexistant... que j'arrive à m'assumer moi.

Mais pourquoi appeler cela un décalage? Nous sommes des individus, tous différents, mais intégrés dans une société.
J'ai une petite histoire à ce sujet. Mon fils, qui se sent souvent différent des autres garçons de son âge, m'avait confié son mal être, il y a déjà quelques années, de ne pas penser comme les autres, ne pas avoir les mêmes centres d'intérêts, et donc moins de copains, mais en même temps il ne souhaitait pas faire comme les autres juste "pour leur plaire"... Il vivait cela très mal.

Un jour je lui ai dit qu'il n'était pas "différent" des autres, dans le sens "anormal" mais "lui" tout simplement. Chacun est différent, mais doit se sentir bien, avec les autres. Ce qui est difficile c'est plutôt le regard des autres sur nous qui nous sentons "différents".

Alors je lui ai dit d'imaginer que la société, avec tous ces individus, était une mélodie.
Que les hommes et femmes qui la composent sont des notes de musiques, sur la portée.
Des notes de musiques avec des sons différents, des rythmes différents, croches, blanches, etc etc... et parfois même des sons modifiés si l'on a un bémol, un dièse !!!
Ce sont les divers sons, les tempos, qui font que la mélodie est harmonieuse. Musicalement, toutes ces notes sont nécessaires. Ce sont toutes ces différences qui font qu'elle peut être belle à entendre..
La société c'est la même chose. Elle a besoin de chacun de nous, qu'on puisse apporter quelque chose.
Rien ne nous oblige à ressembler à l'autre. Comme le dit André, il faut assumer ses valeurs et ses choix de vie. Et nous devons l'enseigner à nos enfants.

Depuis, il se réfère souvent à cette image, alors qu'il n'avait que 10 ans quand on en a parlé.

Voilà c'était mon petit grain de sel du jour ;) :?:

Mille pensées de lumière et de douceur ¦3¦ ¦3¦ ¦3¦

Christine
"Ceux qui aiment les autres seront toujours aimés en retour"

Caso
Membre
Membre
Messages : 4
Enregistré le : 03.06.2011 21h25
Localisation : Oise, France

Re: Assumer qui l'on est

Messagepar Caso » 01.01.2012 21h25

Bonsoir à tous

En vous lisant je comprends mieux ce qui se produit actuellement en moi depuis quelques temps.
Depuis de nombreuses années j'ai l'impression d'être une personne docile qui ne veut pas contredire de peur de créer des tensions, ne réussissant pas à exprimer ses envies et ses choix. A cause de ceci je suis passée à côté de ma vie (professionnelle comme personnelle).
Depuis quelques temps je ressens beaucoup de colère intérieure qui ne veut pas s'exprimer. J'ai une boule dans la gorge en permanence et ma voix est éteinte. On me dit toujours que je ne parle pas assez fort car on ne m'entend pas mais je ne peux pas parler plus fort.
J'ai essayé de crier pensant que peut être ça allait m'aider mais aucun son ne sort.
Aujourd'hui je n'assume plus la personne que je suis car ce n'est pas moi.
Je veux devenir celle que je suis réellement, celle qui voudrait dire non, celle qui est déterminée et volontaire.

Pourriez-vous m'éclairer vers le chemin à suivre...

Je vous en remercie par avance.

Avatar du membre
Tara
Membre
Membre
Messages : 643
Enregistré le : 19.12.2009 18h30
Localisation : Jura -France

Re: Assumer qui l'on est

Messagepar Tara » 02.01.2012 11h10

Bonjour Caso, et bonne année; bonne année à vous tous ! _I_

La colère source de tensions peut être réellement bénéfique lorsqu'elle est conscientisé (comme dans ton cas). Il ne sert à rien de la refouler ou de vouloir la faire taire.

Tu sais, je ne crois pas qu'il y ait un chemin ou une méthode à suivre plutôt qu'une autre. Les choses vont se faire d'elles-mêmes à présent que tu es consciente de qui tu es, de ce que tu veux et de ce que tu ne veux plus.

La seule bonne "recette", c'est celle que tu vas fabriquer pour toi, au fil de tes rencontres, de tes pensées. Il n'y a pas de solution miracle pour une seconde naissance, il y a le temps et la foi que tu places en toi.

Ne crois pas que tu ne sois qu'au début du chemin vers toi, pour écrire ce que tu as écrit il a fallu de nombreux cheminements intérieurs. La vie, ce sont les rails et toi tu es le train; on ne stoppe pas si facilement un train en route...

Fais-toi confiance Caso, tu es en chemin vers toi et rien ne pourra arrêter cela, selon tes choix le train va bifurquer ou changer de vitesse mais il va continuer à rouler chargé du poids de tes expériences.

*/\* La plus grande étape est je crois, celle de te faire confiance. De là découlera tout ce que tu souhaites pour toi, et je te le souhaite aussi du fond du coeur pour cette nouvelle année ! */\*

Tara >B<
www.lamedetara.fr
www.facebook.com/tamalou.fr

Avatar du membre
André Baechler
Administrateur
Administrateur
Messages : 2890
Enregistré le : 14.10.2009 14h21
Localisation : Fribourg, Suisse

Re: Assumer qui l'on est

Messagepar André Baechler » 02.01.2012 12h08

Bonjour :O:

Caso a écrit :Pourriez-vous m'éclairer vers le chemin à suivre...

Ce chemin, tu t'y es déjà engagée par cette prise de conscience. La colère est naturelle, et sans doute principalement tournée contre toi, qui a accepté de te soumettre à des schémas qui ne sont pas les tiens. Le réveil est parfois douloureux, mais je t'invite à ne pas te juger, à ne pas te blâmer, à accueillir ces expériences de vie qui ne te conviennent plus aujourd'hui. Comme le rappelle Tara, il faut du temps, mais également de la douceur et de la gratitude envers toi-même.

Ce chemin vers l'authenticité sur lequel tu t'engages est à sens unique, je ne connais personne ayant fait marche arrière. Avance donc à ton rythme (rien ne presse), dans l'amour et la détermination. Belles retrouvailles avec toi-même :)

Et n'hésite pas à revenir en parler... ¦3¦
andré baechler - enseignant reiki et administrateur du forum - site - blog - messages

Eden
Membre
Membre
Messages : 33
Enregistré le : 26.05.2013 0h29

Re: Assumer qui l'on est

Messagepar Eden » 13.11.2013 10h26

Le temps passe et pourtant les sujets restent les mêmes.. ;)

"Assumer qui l'on est" est un sujet qui me travaille depuis bien des mois déjà (si ce n'est plus). Et puis, lentement mais sûrement comme on dit chez nous, j'en arrive à une petite conclusion, comme une petite recette de vie, qui me semble être ce qui me convient au plus juste et au plus proche de qui je suis.

Qui je suis? Vous vous doutez bien que la réponse n'est pas unique, car la dualité est présente en toute chose, et autant vous dire que chez moi, les contraires s'attirent... :

Du côté "spirituel", je suis une jeune thérapeute qui se nourrit de l'Univers et tente de vivre selon ses lois. Bien en marge de la société, donc. J'assume désormais cette partie de moi, car je sais que j'ai trouvé en cette voie ma seule façon de vivre et d'être heureuse.

Du côté "terrestre", je suis une gonzesse de 25 ans fan de Harley Davidson et de rock'n'roll (et vous remarquerez ici le changement de langage ;) ). Hé oui parfois j'aime aussi faire la fête, rentrer à 5h du mat' et parfois avec un petit peu trop d'alcool dans le sang (hum).

Cette dualité, ces deux parties de moi ont souvent mené bataille. Aucune de ces deux parts de moi n'est fausse ou n'est construite pour coller à la société, les deux font vraiment partie de moi et de ce que je suis! Il m'a donc été encore plus difficile de trouver le chemin au beau milieu de tout cela.. Et puis...

Et puis avec le temps et la magie de l'évolution, j'ai commencé tout naturellement par boire beaucoup moins d'alcool (qu'on s'entende, j'en bois rarement, mais rarement suffisait à me prendre parfois une cuite), ce que j'ai donc arrêté. Je n'en avais plus besoin (l'alcool est une fuite...) La dualité commençait à s'équilibrer. Et pour le reste, J'AI PRIS CONSCIENCE (tiens, étonnant! ;) )

J'ai simplement pris conscience que peu importe comment je vivais, peu importe ou je suis ce que je fais, j'ai besoin, oui vraiment besoin de vivre les choses en CONSCIENCE. Et c'est tout ce qui compte! Peu importe que je sois en forêt ou au milieu d'une soirée avec les copains à boire une bière, tout ce qui importe réellement c'est que je le vive en conscience! La conscience, c'est magique, et selon moi notre plus belle source de guérison!!! Vivre en conscience est ce qui modifie fondamentalement une vie ou un événement et lui rend toutes ses dimensions!

Nous sommes des êtres humains, et nous sommes des êtres spirituels. Nous devons expérimenter la vie humaine avec la conscience universelle... <3

Dans la joie du coeur, je vous remercie de m'avoir lue!
"La seule façon d'accomplir est d'être" Lao-Tseu

Michel
Membre
Membre
Messages : 62
Enregistré le : 09.04.2010 18h40
Localisation : Alès

Re: Assumer qui l'on est

Messagepar Michel » 10.04.2014 10h14

Il est assez évident que la société et les systèmes qui la constituent cherchent à nous faire entrer dans un modèle d'illusion et d'apparence qui nous dépouille progressivement de notre individualité, de notre souveraineté et de nos capacités propres à construire notre vie telle que nous le souhaiterions profondément, en fonction de ce que nous pensons être.

Mais à mon modeste avis, l'illusion d'être peut se prolonger très loin dans les plans d'existence, dans des plans que nous ne pouvons percevoir avec nos sens habituels et qui nous échappent, mais que nous pouvons connecter ponctuellement selon notre état de conscience du moment.

Le reiki en est un bon exemple. Nous transmettons une énergie vibratoire d'un plan non physique à une dimension physique restreinte.
En effet, selon la physique quantique, notre dimension actuelle d'évolution n'est que la partie visible d'un ensemble bien plus vaste comportant un nombre de dimensions plus nombreuses, se chevauchant, s'interpénétrant, et en interaction constante les unes avec les autres, cela en fonction d'une perception limitée à celle de nos cinq sens, le tout étant orchestré par une énergie d'une intelligence cosmique, dont le reiki pourrait être considéré comme une de ses multiples facettes.

Les traditions anciennes font souvent référence à des versions de nous-mêmes existant dans ces autres dimensions, mais qui demandent à développer la capacité à les percevoir autrement, notamment par des états de conscience différents permettant d'élargir notre vision intérieure.

Tout cela pour revenir à l'idée que nous assumons le plus souvent ce que nous croyons être, avec plus ou moins de réussite, et que cette réalité facultative personnelle peut être en constante évolution en fonction d'un cheminement, d'une quête qui peut nous emmener bien loin de la perspective que nous avons de nous dans le moment actuel.

Assumer qui l'on est demande de prendre conscience de cette impermanence de l'être et du risque de s'immobiliser dans une vision figée de soi.
Nous pouvons alors nous poser la question de savoir s'il n'est pas plus important d'accueillir (plutôt que d'assumer) ce qui est, ce qui se présente, mais d'assumer les choix personnels qui en découlent.

Namasté.

Avatar du membre
Annie
Administratrice
Administratrice
Messages : 4147
Enregistré le : 22.11.2009 1h52
Localisation : Sud de la Picardie - France
Contact :

Re: Assumer qui l'on est

Messagepar Annie » 11.04.2014 7h56

Merci Michel pour ce temps consacré et ces mots porteurs (^

Excellente journée à toi et à tous \OwO/

Namaste >:D< ...

_I_ ¦3¦
Image www.lumireiki.fr

Cervine8
Membre
Membre
Messages : 32
Enregistré le : 09.05.2014 11h50

Re: Assumer qui l'on est

Messagepar Cervine8 » 12.05.2014 10h59

Bonjour!

Ce sujet me rassure tout particulièrement car, en ce moment, je traverse un moment un peu difficile. En fait, depuis que je suis une formation de niveau I de Reiki, je sens pas mal de scepticisme auprès de ma famille et de certains amis. Pour eux, c'est un don, on se forme pas ainsi. Ils pensent que c'est du marketing ces cours pour apprendre à devenir des "guérisseurs". La famille de mon ami est par contre très ouverte: sa sœur vient de terminer le niveau II et sa mère est en train de réfléchir pour commencer la formation au Reiki. Mais ça m'attriste un peu de ne pas pouvoir raconter ce qui m'arrive à ma famille ou à certains amis. Après avoir lu les témoignages ici, j'ai commencé à comprendre qu'il faut apprendre à assumer. Je raconte ce que je veux et tant pis s'ils ne me croient pas. Le détachement m'a vraiment interpellée: je dois apprendre à dire ce que je pense et, ensuite, m'en détacher: ne pas s'accorder de l'importance à ce que les autres croient. Mais c'est une tâche pas évidente du tout! :\

Heureusement, j'ai mon ami et mes chats qui profitent de mes soins. :) C'est vrai que les animaux sont tellement vrais... Pas de chichis! (L)
L'optimisme, c'est voir la vie à travers un rayon de soleil


Retourner vers « Ce que le Reiki a changé dans votre vie »

le forum de