1er degré... Et tant d'émotions.

Partagez ici tout ce qui est en lien avec votre initiation au premier degré ainsi que de vos expériences ou questions qui en découlent.
Avatar du membre
PetitePousse
Membre
Membre
Messages : 167
Enregistré le : 16.09.2012 22h07
Localisation : Toulouse

Re: 1er degré... Et tant d'émotions.

Message par PetitePousse » 18.10.2012 13h18

B >R< njour par ici!

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas, je viens de traverser un gros grain. ^z^

Suis pas encore rentrée au port, j'en bave encore un peu, mais le plus gros semble passé.
Mais il y a des dégâts sur la voilure.

Je me disais bien aussi tout cela est trop facile. :p

La genèse du schmilblick?
Un classique me concernant: me sentant en pleine forme sur tous les plans depuis Shoden, j'ai multiplié les activités, les "obligations", le temps consacré à mes proches (ou moins d'ailleurs) et me suis oubliée...

Mais la la sanction est tombée vite, et fort! Normal, suis récidiviste. :p

Premier avertissement de l'univers: un nouvel accident au boulot (petit), et renaissance d'un mouvement de protestation de mon corps avec pour leader mes cervicales.

Vous croyez j'ai reçu le message? Bah, non, ce serait trop simple. ¦|

Donc en arrêt, j'ai consacré mon énergie à mon fils, un ami, puis un autre etc...Et, au passage, tant qu’à y être, j'ai "pris sur moi" de les soulager de certains imbroglios administratifs ou autres, ce qui est d'une bêtise sans fond à bien des égards!
D'une part, parce que je ne suis pas "Dieu" (guillemets, parce que ce concept mal défini peut prêter à confusion), et que tous ces gens sont aptes à gérer leur vie, et que les dégager de cette responsabilité ne leur est, en rien, bénéfique à terme.
D'autre part, parce que j'ai assez de boulot avec moi et mes propres lacunes!
D'autant que c'est le propre de Shoden le travail sur soi. (auto piqure de rappel ;) )

Jusqu’à jeudi et vendredi derniers, ou là j'ai atteint un summum. Courant, sans respirer (oui, oui, avec tout ce que cela sous entend ;) ) jusqu’au point de rupture.
Point de rupture qui s'est matérialisé par: blocage du dos et des épaules, "panne de reiki" (ne criez pas, il y a des guillemets et je vais développer plus bas (ö) ) , insomnie, contrariété etc....La totale!

Et bien il m'a fallu 2 jours pour comprendre. Pas fine je suis, je vous l'accorde. ;)

Concernant la fin de ma lune de miel avec le reiki pour rentrer dans le vif de la vie commune, je viens de vous en détailler les raisons, en voici maintenant les symptômes.

Jeudi soir, épuisée, je ne parviens pas à me faire auto soin, manque de concentration, impossible me centrer, mains "sans réactions". Soit.
Or vendredi, je devais faire un soin à un ami. Là, rien d'une obligation, c'est une personne très ouverte aux énergies, me servant juste de "cobaye". (j'ai été initiée seule, et n'ai pas accès avant mois prochain à des soirées de partage).
Mais, suite à une nuit d'insomnie, je me lève extrêmement tard, et donc en retard, je me remet donc à courir.
Lorsque mon ami arrive, suis donc en pleine effervescence interne....Mas n'en suis pas pleinement consciente....Pas fine je vous dis! ;)

Et après un thé, j’entame bille en tête le soin. (d'accord, là je passe de pas fine à ridiculement bornée et imbécile).

Le reiki, pas rancunier et franchement coopératif, me permet de débuter le soin....
Mais déjà mes "ressentis diffèrent de ceux m'étant familiers: pas de chaleur, "juste" des picotements, et curieusement, avec une prédominance main droite à l'inverse de ce à quoi je m'étais habituée.

Arrive aux épaules, plus rien...Attention, lire "je ne ressens rien" pas il ne se passe rien). Et là, paf! Un cycliste forcené (et probablement dopé! ^^ ) se met à faire tourner à plein régime le petit vélo dans ma tête.
La suite du soin fût pour moi un calvaire mental...
Malgré tout le receveur a ressenti des "choses".
Moi aussi, mais notamment des sensations désagréables ne m'appartenant pas (défaut enracinement je présume) . Mais pour ma part je ne sais quel crédit leur accorder: quel est la part du mental, du reiki etc...

Croyez vous j'ai compris la leçon? Hé bien: non! ¦|

J'ai donc enfin fait connaissance avec Mr doute, l'ai invité à passer le week end en ma compagnie, et j'ai écouté avec attention. Je dois admettre l'avoir trouvé très convaincant. <:-| ¦D

A tel point, que je ne n'ai pas "réussi" à me faire un soin du week end, et que j'ai amené mes mains à bouder...Du moins le pensais je sur le moment.

J'ai donc passé un week end épouvantable, somatisant au paroxysme et laissant mon mental se défouler comme rarement. Youpi!!!
Toujours sans prendre le temps de me poser...Simplement....Respirer....En conscience...Observer....C'eut été trop simple! (ö)

Le début de semaine fût au diapason, douloureux, fébrile, coupé du reste du monde.
Ce n'est qu’hier, au détour d'une ballade au vert, que j'ai repris les commandes du navire et réalisé ce qui était en jeu.

Ce soir, vais donc m'octroyer une soirée calme, avec méditation, et me réconcilier avec moi même.

Voilà ce petit témoignage pour "répondre" aux posts chaleureux reçus dans les jours suivants mon initiation, s'enthousiasmant de mes nombreux ressentis, ce qui m'inspirait une précautionneuse méfiance.

Rien n'est acquis ou immuable sur ce chemin.

Mais toute leçon est profitable. Je viens d'en recevoir une magistrale. Merci. ¦3¦

A bientôt!

*î* ### *î*

Avatar du membre
Anaïs 02
Membre
Membre
Messages : 109
Enregistré le : 20.11.2011 21h58

Re: 1er degré... Et tant d'émotions.

Message par Anaïs 02 » 18.10.2012 14h59

PetitePousse a écrit :me sentant en pleine forme sur tous les plans, j'ai multiplié les activités, les "obligations", le temps consacré à mes proches (ou moins d'ailleurs) et me suis oubliée...

Premier avertissement de l'univers....

Courant, sans respirer...
Et bien il m'a fallu 2 jours pour comprendre... ;)

je me remet donc à courir.... suis donc en pleine effervescence interne....Mais n'en suis pas pleinement consciente.... ;)

Et après un thé, j’entame bille en tête le soin....

J'ai donc enfin fait connaissance avec Mr doute, l'ai invité à passer le week end en ma compagnie, et j'ai écouté avec attention. Je dois admettre l'avoir trouvé très convaincant. <:-| ¦D

Toujours sans prendre le temps de me poser...Simplement....Respirer....Enconscience...Observer....Ceux été trop simple! (ö)

Ce n'est qu’hier, au détour d'une ballade au vert, que j'ai repris les commandes du navire et réalisé ce qui était en jeu.

Ce soir, vais donc m'octroyer une soirée calme, avec méditation, et me réconcilier avec moi même.

Rien n'est acquis ou immuable sur ce chemin.

*î* ### *î*
Long duplicata.... pour long message :p

Merci PetitePousse de mettre en évidence, un schéma typiquement humain :E) Ainsi que ça résolution, simple.... sauf.... temps que l'on est inconscient du mal-être.... ¦3¦ >:D< :O:

sam
Membre
Membre
Messages : 1141
Enregistré le : 03.10.2010 13h38

Re: 1er degré... Et tant d'émotions.

Message par sam » 19.10.2012 20h54

Bonsoir PetitePousse,

à te lire, c'est juste comme si tu étais venue me filmer à mon insu il y a quelques mois, et que tu me montrais le film aujourd'hui ! :D ¦D :E)

Eh oui, de temps en temps, on se prend de toutes belles claques, pas évidentes à gérer sur le moment ...

PetitePousse a écrit :Ce soir, vais donc m'octroyer une soirée calme, avec méditation, et me réconcilier avec moi même.


J'aime beaucoup tes mots. Se réconcilier avec soi-même, quel boulot !!! Je dois le faire je-ne-sais-combien de fois par jour '¬' <3)

Rien n'est acquis ou immuable sur ce chemin.


Tout-à-fait d'accord avec toi.
Sans ça, ce ne serait pas un chemin, mais une séance de jogging sur tapis automatique, sans avoir à la fin, bougé d'1 cm, quelle qu'ait été la durée de l'entraînement ....


Bonne redécouverte de toi-même, et un peu de calme après la tempête ¦3¦
Don't worry, be happy ;-)

laptiote
Membre
Membre
Messages : 349
Enregistré le : 04.08.2012 13h45
Localisation : meurthe et moselle

Re: 1er degré... Et tant d'émotions.

Message par laptiote » 19.10.2012 21h50

J'adore ce que tu dis et la façon dont tu le fais et j'attends la suite avec impatience mais je l'a devine un peu car tout ça ressemble etrangement a mon parcours bisous >:D< et bon courage pour la suite (L) (L) (L)
ELLE EST PAS BELLE LA VIE !!!!!

laptiote
Membre
Membre
Messages : 349
Enregistré le : 04.08.2012 13h45
Localisation : meurthe et moselle

Re: 1er degré... Et tant d'émotions.

Message par laptiote » 19.10.2012 21h52

pardon j'ai oublié de precisé que ce message est destiné a petite pousse
ELLE EST PAS BELLE LA VIE !!!!!

Avatar du membre
PetitePousse
Membre
Membre
Messages : 167
Enregistré le : 16.09.2012 22h07
Localisation : Toulouse

Re: 1er degré... Et tant d'émotions.

Message par PetitePousse » 20.10.2012 19h32

B >V< nsoir!


Laptiote (ce pseudo m'irait comme un gant) j'ai fouillé le site à la recherche de ton parcours, pas trouvé?
Sam, nous avons, à te lire, beaucoup d'autres points communs. (L)

Bon, je repasse par ici après avoir reçu un retour de mon soin de la semaine dernière, vous savez cet "échec" retentissant m'ayant mis à mal? (ö)

Bah, c'est sûrement celui ayant le plus infusé et ayant eu le plus d'incidences (positives, hein!) sur le receveur. ¦D ¦D '¬'

Voilà, voilà. Je voulais partager cette blagounette de l'univers. ;)

Sur ce, vous laisse, viens de recevoir un soin, le premier depuis l'initiation, et ça décoiffe, m'en vais donc telle une enfant...Dessiner!

A bientôt!

*î* ### ### *î*

Avatar du membre
PetitePousse
Membre
Membre
Messages : 167
Enregistré le : 16.09.2012 22h07
Localisation : Toulouse

Re: 1er degré... Et tant d'émotions.

Message par PetitePousse » 23.10.2012 14h19

B >R< njour!


Vous savez que la vie est belle? ;)

Oui, vous le savez? Bon, je confirme quand même.

Après mon grain de la semaine passée, un retour du lâcher prise, et ô "coïncidence" des cadeaux inespérés de l'univers au moment adéquat!

On a beau le savoir ça surprend encore...Et je m'émerveille.

Une pensée tendre pour Sam, je te promets, ça marche. (L)

Bonne journée à TOUS.

*î* ### ### *î*

sam
Membre
Membre
Messages : 1141
Enregistré le : 03.10.2010 13h38

Re: 1er degré... Et tant d'émotions.

Message par sam » 23.10.2012 20h10

;)

Heureuse de te savoir arrivée dans un port accueillant ~I~ :O: (^ |) ^)
Et oui, je confirme, la vie est belle, très belle, même si parfois, un tout tout tout petit tantinet d'un brin .... 'compliquée' ;)


Heureusement, le Reiki, lui, est simple ! \WOW/

Profite de ces |\/|

¦3¦
Don't worry, be happy ;-)

Avatar du membre
Sarah
Membre
Membre
Messages : 127
Enregistré le : 01.05.2012 11h26

Re: 1er degré... Et tant d'émotions.

Message par Sarah » 26.10.2012 10h09

Coucou PetitePousse !

Je confirme, même si la Vie nous met des "cadeaux" quelque fois un peu difficiles dans les pattes... c'est pour une bonne raison (^

Je suis en plein dedans... j'avance, prends des décisions, les communique, et le ciel qui me paraissait carrément sombre et obstrué... s'éclaircit petit à petit... :O) :O:

Profitons (L) (L) (L)

Avatar du membre
PetitePousse
Membre
Membre
Messages : 167
Enregistré le : 16.09.2012 22h07
Localisation : Toulouse

Re: 1er degré... Et tant d'émotions.

Message par PetitePousse » 29.10.2012 12h50

B >V< njour!

A qui appartient la belle rechute aperçue hier? A moi! <:-| :(( :-*

Voilà, voilà...Je suis pas fière.

La journée avait pourtant bien commencé: un ciel lumineux, des vols d oiseaux accompagnants le p'tit dej, et des "projets" de bricolage...

Et, puis, boum, il m'aura suffit de deux PETITES contrariétés, pour replonger dans mes travers, lentement mais sûrement.

"Fermeture, verrouillage, fin de l'unicité, tout le monde descend." a murmuré une petite voix interne, que je n'ai pas su entendre à temps.

Jusqu’à l'apothéose: une intervention sur le forum, sur un topic qui ne m'avait rien demandé, pour une intervention, franche mais non constructive et surtout dont il émanait un superbe jugement...Suivi dans l'heure par la prise de conscience de la bassesse de cet acte posé et les dilemmes internes en découlant.

Bah, oui, rien n'est gratuit! '¬'

Le pire c'est que je l'ai vu venir, ce bougre d’acte mesquin. Je n'ai pas même l'excuse de l’aveuglement. ^z^
J'eusse très bien pu, à ce moment, aller coucouter un arbre pour me recentrer, je ne l'ai pas fait....

Et du coup, me suis "punie", plus inconsciemment cette fois, toute la soirée d'hier....

Et, suite logique: impossible de me centrer pour un autosoin ou une petite séance de gi gong salvatrice. Punie je vous dit! :-*

Plus ennuyeux encore, j'ai recueilli cette semaine une plante bien mal en point, abandonnée sur un trottoir à qui, outre un rempotage et des soins attendris, j'avais promis du reiki quotidien. Et bien sûr, j'en fus incapable...

Vous reprendrez bien une dose de culpabilité? ¦|

Alors aujourd'hui, recentrage, humilité, et surtout: réfléchir à des aternatives "coupe feux" pour la prochaine alerte, afin d'éviter cela ne se reproduise.
Comment observer et "canaliser" pour la recycler cette part de moi même dont je ne suis pas fière, mais qui, pour l'instant, existe, sans nuire aux autres ou/et à moi même....
Vous avez dit lâcher prise? ¦D

Vais pas m'ennuyer, y'a du boulot!

Vous souhaite une bonne journée! >:D<

*î* ### ### *î*

Edit: mon tirage d'hier....N'est pire sourd...
Nettoyage Plénitude Inspiration Indulgence Rôle

Verrouillé

Retourner vers « Reiki premier degré »

le forum de