Vulnérable encore, quatre ans après un premier soin Reiki

Cette rubrique s'adresse à celles et ceux qui souhaitent partager un moment fort, un moment particulier vécu en lien avec le Reiki.
Arcane
Membre
Membre
Messages : 5
Enregistré le : 15.05.2014 10h32

Vulnérable encore, quatre ans après un premier soin Reiki

Message par Arcane » 15.05.2014 10h58

Bonjour,

J'essaie de comprendre ce qu'il s'est passé lors d'une séance que j'ai reçue.
Voilà, il y a 4 ans, j'ai eu pour la première fois une séance de reiki. L'ennui c'est que peu de temps après (2-3 jours), j'ai fait une dépression nerveuse avec de grosses crises angoisses et un état général très nerveux (surtout le matin). J'ai dû prendre un anti-dépresseur anxiolytique (actuellement, je suis toujours en train d'essayer de l'arrêter...).

Alors, je me demande si ce n'est pas suite à cette séance de reiki que je suis tombée en dépression. Et que actuellement, j'ai encore des dérèglements nerveux.
Je me rappelle qu'avant cette séance, je n'avais pas de problèmes de nerf mais j'étais assez mal dans ma peau.

Y a-t-il d'autres personnes qui ont eu le même problème que moi suite à une séance de reiki?

Je me pose cette question parce que quelqu'un m'a conseillé de faire un soin du genre reiki car pour lui ça marche très bien. Il me dit qu'il se sent plus sûr de lui et mieux dans sa peau. Et qu'après les séances, il se sent détendu et ressent seulement un peu de chaleur.
Dans un premier temps j'ai accepté puis dans un second, je me suis rappelée que j'avais fait ma dépression tout juste après une séance comme celle-là... Alors je me suis désistée...

Je ne suis pas fermée aux médecines douces comme par exemple l'homéopathie, les fleurs de bach, etc. Au contraire, j'y crois et je sais qu'elles fonctionnent car j'ai vu leurs effets positifs sur moi (mais peut-être parfois ça ne marche pas chez tout le monde).

J'aimerais bien pouvoir me soigner par les énergies (reiki, etc). Mais maintenant j'ai peur...
Peut-être que chez moi ça a trop d'impact, peut-être que je suis trop sensible, peut-être que les choses enfouies en moi doivent le rester pour éviter de me déstabiliser.
Peut-être que c'est comme cette image: Quand un arbre a poussé de travers, il ne faut pas essayer de le redresser sinon tu le déracines.

En fait, j'ai l'impression que le reiki m'a totalement déréglée nerveusement... Je me sens encore plus vulnérable depuis ce soin... Et 4 ans après, je suis toujours dans le même nœud... c'est peut-être un peu normal car l'antidépresseur n'est qu'une emplâtre sur une jambe de bois, il cache le problème mais ne re-règle pas mon corps...

Connaissez-vous des personnes qui ont (eu) le même soucis que moi?
Est-il possible qu'une séance se passe mal? Est-il possible que la personne ne soit pas prête pour recevoir le soin? Que sa charge émotionnelle passée soit tellement lourde que le fait de libérer les énergies peut lui être néfaste?
Comme vous le voyez, j'essaie de comprendre sans être négative. J'aurais bien aimé que ce soin d'il y a 4 ans me fasse du bien plutôt que de me rendre vulnérable.

Merci d'avance pour vos réponses.

Arcane

Avatar du membre
Dams
Membre
Membre
Messages : 29
Enregistré le : 05.09.2012 10h35

Re: Vulnérable encore, quatre ans après un premier soin Reik

Message par Dams » 15.05.2014 16h02

Bonjour Arcane et bienvenue ici (^ ^)

En te lisant, je me pose une question: As-tu continué à recevoir des soins reiki par la suite ou as-tu arrêté?

Je ne pense pas que le reiki puisse avoir "trop d'impact" chez qui que ce soit. Il est certain que ça chamboule pas mal de chose en nous, mais je reste persuadé que ce n'est au final que pour notre bien. Sauf que le chemin pour y arriver n'est pas toujours calme, loin de là.

Très belle fin de journée et à bientôt je l'espère. :O: :)

Damien

Arcane
Membre
Membre
Messages : 5
Enregistré le : 15.05.2014 10h32

Re: Vulnérable encore, quatre ans après un premier soin Reik

Message par Arcane » 15.05.2014 17h28

Bonjour Damien,

Je n'ai fait que cette séance-là. Je n'en ai pas fait d'autre depuis. J'étais en dernière année de mes études, j'avais pas mal de boulot et de soucis et quand ma dépression est arrivée ça m'a rendu les choses encore plus difficiles... La personne qui m'a fait le soin ne m'a pas dit que je devrai revenir plus tard. Il m'a juste dit "si ça ne va pas, tu peux m'appeler". Mais je n'ai pas fait le lien entre ma dépression qui m'est tombée dessus et cette séance... Donc je n'ai pas appelé. Quand je suis partie de chez lui, il avait l'air triste. Peut-être savait-il que ça n'allait pas super bien se passer pour moi :/

Pour le moment, j'essaie d'arrêter mon anxiolytique. Car j'ai l'impression qu'il n'est plus assez fort... mais je ne veux pas augmenter la dose ou en prendre un autre. Je veux attaquer le problème à la racine. Pour cela, j'ai eu l'idée d'essayer avec de l'homéopathie. J'ai été voir une médecin homéopathe qui a très vite cerné mon tempérament et m'a prescrit du Pulsatilla. C'est vraiment efficace chez moi, j'ai fait une cure de 30 jours et j'ai su diminuer de moitié mon anxiolytique. Durant cette cure, j'ai senti mon corps qui passait un peu par toutes les couleurs (ça travaille là-dedans ^^). Mais il y a des moments où je me sens fatiguée voire limite un peu amorphe et d'autres où je suis stressée avec de l'anxiété qui me pince le ventre et le cœur. J'ai l'impression que mon corps a du mal à trouver son équilibre mais il cherche grâce à l'homéopathie.

Devrais-je continuer calmement, doucement avec l'homéopathie? Et que au final, j'arriverai quand même aussi à trouver mon équilibre. Ou bien est-ce que j'ai interrompu un processus Reiki et que je devrais reprendre?
Je suis un peu tiraillée.D'un côté, j'ai envie car je voudrais guérir "en profondeur". Mais d'un autre côté, j'ai vraiment peur des conséquences que cela pourrait avoir sur moi...
D'un côté, j'aimerais plus tard pouvoir faire une formation et pouvoir m'auto-soigner et soigner les autres aussi :) Mais d'un autre côté, j'ai peur d'ouvrir une porte (le canal) qui ne pourra pas être refermée et qui pourrait me rendre sensible à des choses qui pourraient me faire peur ou me faire du mal.

Je me demande si quelque part il n'y a pas une bonne raison si les êtres humains en général ont perdu cette connexion au monde (6ème sens). C'est peut-être pour nous protéger car nous sommes tellement complexes. Car si on ressent trop fort le malheur autour de nous, ça peut nous faire du mal.

Voilà voilà, je me pose beaucoup de questions ...
Merci pour ton aide :)

Joanna
Membre
Membre
Messages : 20
Enregistré le : 04.05.2014 20h31

Re: Vulnérable encore, quatre ans après un premier soin Reik

Message par Joanna » 15.05.2014 20h54

Bonjour Arcane,

Je n'ai pas de réponse à tes questions étant seulement initiée au premier degré depuis deux mois.

Ton message me touche car j'ai toujours beaucoup souffert de dépression. Depuis deux mois, je me sens beaucoup plus calme et sereine, je vis davantage le moment présent, j'ai l'impression que le reiki est un moyen formidable contre la dépression.

Depuis ces 5 dernières années, j'ai eu d'autres pratiques qui m'ont aidé : taï-chi, psychothérapie avec une psychologue merveilleuse qui travaille sur l'énergie des ancêtres, constellations familiales, shiatsu, cristallothérapie… C'est un cheminement qui s'est offert à moi et je pense avoir eu beaucoup de chance d'en bénéficier. Le reiki vient compléter tout naturellement le tableau. Et pour la première fois, je me dis que peut-être la dépression est enfin derrière moi…
Mais c'est à chacun de découvrir ce qui l'aide le mieux.

Quand je me sens mal, je pose mes mains sur moi pour l'autotraitement et je trouve très vite l'apaisement.

Je n'ai pas beaucoup d'expérience de traitement sur les autres. J'ai fait quatre séances à un ami et il a eu deux fois une réaction fugitive de panique qui a cependant rapidement passé. Ma formatrice m'a dit que pouvaient surgir des émotions ou des maux enfouis lors d'une séance. C'est pour mieux s'en débarrasser.

Ceci dit, ma formatrice dit aussi qu'il vaut mieux donner 4 séances d'affilée quand on décide de donner du reiki à quelqu'un qui n'en a jamais reçu. Pour mieux l'aider à purifier son organisme. Une seule séance a pu faire émerger un problème latent mais pas t'en débarrasser…

Je te souhaite de trouver ce qui te convient le mieux pour trouver la sérénité et la joie de vivre.

Bien à toi ¦3¦

Joanna

Reikisa
Membre
Membre
Messages : 126
Enregistré le : 23.11.2012 10h25
Localisation : Xlendi, Gozo, Malte

Re: Vulnérable encore, quatre ans après un premier soin Reik

Message par Reikisa » 15.05.2014 21h48

Bonjour Arcane,

Je suis vraiment désolée que tu te trouves dans cette situation. Je suis convaincue que le Reiki n'a rien à voir avec ta dépression.

Tu dis que tu étais déjà patraque quand tu es allé faire la séance. Tu ne dis pas ce qui s'est passé par rapport à cet état des choses. Tu ne nous racontes que cette suite que tu as attribuée au Reiki.
Le Reiki ne fait rien à la place de nos actes, il ne nous trouve pas un travail, ne nous achète pas à manger, ne nous réconcilie pas avec nos amis. Le Reiki rétablit une harmonie, et le Reiki ne fait JAMAIS de choses dans le "mauvais" sens. C'est impossible. Le Reiki ne redresse pas non plus les arbres tordus. J'aime ton image, j'y reviendrai.

Tu dis que la personne avait dit que tu la contactes... Contacte la maintenant et parlez-en. 4 ans sont passés, il a peut-être appris d'autres choses, il pourra peut-être t'expliquer des raisons que je ne peux deviner.


Le Reiki est une énergie d'amour, d'Amour même, amour incondionnel, amour qui ne demande rien en retour, qui n'attent pas de reconnaissance. Quelque soit le praticien, l'énergie passe. Un nuage n'a jamais souillé le ciel, que je sache !
Nous autres, praticiens de Reiki sommes Canal, juste un support pour cette énergie.
Comme je suis cartésienne, j'ai une idée sur l'énergie Reiki. C'est comme si le praticien ouvrait un robinet, car tu as besoin d'eau. Il met à ta disposition, l'eau, que tu peux boire, dont tu peux te laver, qui peut servir à arroser des plantes, dont tu peux donner une partie à d'autres, plus nécessiteux, ou que tu peux stocker, selon ton bon vouloir. Quand tu as pris la dose et que tu en as fait ce que tu voulais avec, le praticien sent que ça ne « coule plus » et interrompt la position. Donc, tu as pris ce dont tu avais besoin.
Sauf que, parfois, boire trop peut donner des « perturbations intestinales » (je parle de ta dépression), et révéler des choses que tu veux cacher (tu le dis, si bien). Bon, tu as pris des anxiogènes, voilà, c'est fait, on peut pas changer ça.
Maintenant, tu vas devoir travailler pour retirer cet état dépressif. L'homéopathie, c'est bien, et toute thérapie qui te convient, c'est très bien. Reiki ou autre.

L'arbre tordu... Qu'elle est belle cette image. C'est beau un arbre tordu. D'ailleurs, ils sont tous tordus. Même les pins qui servent à faire les poteaux télégraphiques.
Ton travail c'est d'aimer ce côté tordu que tu es, ou ce que tu n'aimes pas de toi. Ce sera peut-être long, peut-être pas, ça dépend de très nombreuses choses.

Fais-toi aider, et fais-toi confiance. N'arrête pas les anxiolytiques sans en parler au médecin qui te les as prescrites. Reprends du poil de la bête et dis-toi que la souffrance que tu ressens te permettra de comprendre un autre qui souffre, à un autre moment de ta vie. Et on souffre tous. Même les maîtres Reiki. Ça se saurait si ça enlevait la souffrance !

Regarde le Reiki de près, et tente de ne pas trop répandre cette idée que le Reiki fait du mal. Lis, renseigne-toi, et prends le courage de voir ce que le Reiki apporte. Un équilibre réel, qui parfois passe par des moments en creux, mais qui servent à quelque chose, on le comprend quand c'est fini.

Voilà.
Tout ce qui t'arrive est à ta mesure, et rien n'est trop fort. On a les épreuves qu'on peut résoudre. Alors courage, et reprends ta vie en main, bel arbre aux formes originales !

Un gros bisou plein d'Amour

Arcane
Membre
Membre
Messages : 5
Enregistré le : 15.05.2014 10h32

Re: Vulnérable encore, quatre ans après un premier soin Reik

Message par Arcane » 15.05.2014 22h41

Bonsoir,

Merci pour vos messages :) Oui, j'espère que je vais trouver la paix intérieure. J'ai essayé de faire des psychothérapies avec plusieurs psychologues et psychiatres différents mais ça ne m'a pas beaucoup aidée. Pour l'instant, je lis beaucoup de livres contre le stress et ça m'aide un peu mieux.

Mais je me pose une autre question.
Est-il possible que cette séance ait fait émerger un problème latent et que ce problème est en train de faire évoluer ma personnalité? En effet, il y a 6 mois, j'ai eu très peur et j'ai cru que j'allais perdre mon travail et ça m'a fait pleurer avec des sanglots (je n'arrivais plus à m'arrêter). Depuis ce jour, je me met très facilement en colère... (pour des bêtises parfois). Je n'ai jamais été colérique, j'ai toujours été très calme, timide, réservée (je n'arrivais pas à me faire respecter). Mais depuis quelques temps, je suis passée "du côté obscure de la force": un jour, j'ai crié sur mon supérieur qui est reparti dans son bureau la queue entre les jambes (pour la petite histoire comique ^^), le problème c'est que quand je suis dans un état pareil, j'ai du mal à me contrôler.
Cette évolution m'apporte du positif car maintenant, j'arrive à me faire respecter et à dire NON quand les gens poussent le bouchon un peu trop loin. Mais il faudrait que j'arrive à rendre cette émotion moins virulente car elle m'épuise... Et la peur permanente (pour tout, pour rien) m'épuise aussi...

En fait, je pense que j'ai besoin de quelque chose qui m'aide à me "désensibiliser"...
Oui, je vais essayer de recontacter la personne qui m'a fait le soin il y a 4 ans. J'espère qu'il pratique encore, ou qu'il n'a pas déménagé.
Joanna a écrit : Je te souhaite de trouver ce qui te convient le mieux pour trouver la sérénité et la joie de vivre.
Merci Joanna, je te souhaite la même chose :)
Reikisa a écrit :Tout ce qui t'arrive est à ta mesure, et rien n'est trop fort. On a les épreuves qu'on peut résoudre. Alors courage, et reprends ta vie en main, bel arbre aux formes originales !
Merci Reikisa. Oui, c'est ce que je me dis parfois. Que les obstacles qu'on rencontre sont à la mesure de ce qu'on peut supporter (je l'espère...). Merci :)

Bisous à vous deux ¦3¦

Reikisa
Membre
Membre
Messages : 126
Enregistré le : 23.11.2012 10h25
Localisation : Xlendi, Gozo, Malte

Re: Vulnérable encore, quatre ans après un premier soin Reik

Message par Reikisa » 16.05.2014 8h49

Oui, je pense que tu as raison en tout.

Tiens nous au courant.

juliema
Membre
Membre
Messages : 211
Enregistré le : 27.05.2013 20h53

Re: Vulnérable encore, quatre ans après un premier soin Reik

Message par juliema » 16.05.2014 11h14

Bonjour Arcane,

Je comprends ce que tu vis car des fois on est tellement dans le mental et il prend le dessus, ce qui crée des peurs et nous bloquent comme le fait que tu aies fait du reiki qui a sûrement fait sortir ce qui était déjà en toi et tu l'as arrêté car tu as pris peur.

Quand je me suis initiée au reiki, j'avais énormément peur, puis je me disais pleins de choses pour ne pas y aller mais mon âme criait vas-y alors j'ai dépassé cette peur. J'ai vécu aussi un chamboulement après les initiations et je me suis dit que le reiki n'était pas pour moi. Mais en fait, le jour où j'ai lâché prise et que j'ai fait confiance le reiki m'a bien aidé (même si parfois cela récidive à cause du mental). Soit indulgente envers toi et fais-toi confiance. Ce qui t'arrive aujourd'hui va surement t'apprendre pour ta vie donc vu que tu te poses la question par rapport au chamboulement que tu as eu il y a 4 ans, c'est que ton âme a besoin d'être entendue. Le reiki a fait sortir ce qui dort depuis longtemps. Même les cachets endorment. Si tu veux t'en sortir et écouter l'appel à l'aide de ton âme alors fonce parler au maitre reiki qui pourra t'éclairer et si il n'est plus là aies confiance (facile à dire je sais) et tu trouveras ton chemin qui mène à la paix, le reiki peut-être?

Bisous Julie.

Arcane
Membre
Membre
Messages : 5
Enregistré le : 15.05.2014 10h32

Re: Vulnérable encore, quatre ans après un premier soin Reik

Message par Arcane » 16.05.2014 11h48

Bonjour,

Merci pour vos messages de soutien. Je vais suivre ce que je ressens :)

Bisous

Avatar du membre
Annie
Administratrice
Administratrice
Messages : 4147
Enregistré le : 22.11.2009 1h52
Localisation : Sud de la Picardie - France
Contact :

Re: Vulnérable encore, quatre ans après un premier soin Reik

Message par Annie » 16.05.2014 14h39

Bonjour Arcane :) bonjour à tous )Y(

Je remercie les personnes qui ont alimentées ce fil et répondu à Arcane ¦3¦
Arcane a écrit : Voilà, il y a 4 ans, j'ai eu pour la première fois une séance de reiki / ...
... / je me demande si ce n'est pas suite à cette séance de reiki que je suis tombée en dépression. Et que actuellement, j'ai encore des dérèglements nerveux.
Je me rappelle qu'avant cette séance, je n'avais pas de problèmes de nerf mais j'étais assez mal dans ma peau.
Le décor est planté! Il y a 4 ans, tu assumes bien de l'extérieur un état qui est pourtant inconfortable pour toi de l'intérieur. Le conseil de recevoir du Reiki pour aller mieux te séduit et tu y vas (^ Seulement, ba da boum, quelques jours plus tard, c'est le chaos :((
Arcane a écrit :Je me pose cette question parce que quelqu'un m'a conseillé de faire un soin du genre reiki car pour lui ça marche très bien. Il me dit qu'il se sent plus sûr de lui et mieux dans sa peau. Et qu'après les séances, il se sent détendu et ressent seulement un peu de chaleur.
Dans un premier temps j'ai accepté puis dans un second, je me suis rappelée que j'avais fait ma dépression tout juste après une séance comme celle-là... Alors je me suis désistée...
La personne citée a reçu plusieurs soins. Il est en effet d'usage reconnu utile de recevoir dans l'idéal une suite de 4 soins, car ce cycle a son importance dans le processus de résonance en nous.
A l'issue de cette première séance, un mouvement s'est mis en route, un peu comme un caillou jeté dans l'eau. Il a donc perturbé la surface, et cette onde de choc n'a pas été suivie par la suite logique qui mène au travail intérieur de reconnaissance, d'acceptation et d'apaisement.

On pourrait supposer aussi qu'un charpentier/couvreur a commencé à refaire une toiture, qu'il a enlevé les tuiles défectueuses ( mais qui gardaient quand même la maison au sec) et qu'il a simplement posé une bâche. Le vent s'engouffre et provoque des turbulences, et tant que les tuiles neuves ne seront pas remisent en place, la maison subira les caprices de la météo extérieure. Dans ton cas, ce sont les caprices de ta météo intérieure >:D<
Arcane a écrit : J'aimerais bien pouvoir me soigner par les énergies (reiki, etc). Mais maintenant j'ai peur...
Oui, c'est aisément compréhensible, mais ta peur est un frein à toute ouverture possible Î3
Arcane a écrit :Peut-être que chez moi ça a trop d'impact, peut-être que je suis trop sensible, peut-être que les choses enfouies en moi doivent le rester pour éviter de me déstabiliser.
La sensibilité n'est pas une contre-indication à recevoir du Reiki, au contraire, cela ne peut que nous renforcer tout en gardant cette fibre qui devient une qualité de compassion.
Pour les blessures enfouies, c'est difficile d'accepter de les voir ressurgir. On préfère souvent s'asseoir sur le couvercle les contenant et faire semblant d'oublier jusqu'à leur existence.
Il n'y a pas d'urgence à prendre à bras le corps ses misères, aucun besoin non plus de le faire de manière musclée.

Il est important d'avoir une bonne écoute, un terrain de confiance, une disponibilité d'accompagnement et surtout un bon feeling avec la personne vers qui on se tourne pour nous accompagner à passer ce cap.
Cela peut être dans le domaine médical ou spirituel, le tout est de se sentir à l'aise dans la voie choisie et de rester libre d'action et de pensées.
Arcane a écrit :... Et 4 ans après, je suis toujours dans le même nœud... c'est peut-être un peu normal car l'antidépresseur n'est qu'une emplâtre sur une jambe de bois, il cache le problème mais ne re-règle pas mon corps...
Très bien analysé ;)
Arcane a écrit :Connaissez-vous des personnes qui ont (eu) le même soucis que moi?
Est-il possible qu'une séance se passe mal? Est-il possible que la personne ne soit pas prête pour recevoir le soin? Que sa charge émotionnelle passée soit tellement lourde que le fait de libérer les énergies peut lui être néfaste?
Oui, il existe certains cas ou le premier soin bouscule la personne. C'est primordial de bien expliquer que cet état de fait est le signe d'un réalignement des équilibres énergétiques en disfonction.

Le praticien doit veiller à son ancrage afin de ne pas transmettre d'affect particulier. Le dialogue doit être ouvert et franc.
Il est utile de ne pas rester sur une mauvaise impression et ne pas imputer exclusivement l'effet négatif à une seule séance de Reiki.
Sans s'obliger à quoi que ce soit, il est bien de faire une autre tentative, et la plupart du temps, la suite est harmonieuse ...
Arcane a écrit :Comme vous le voyez, j'essaie de comprendre sans être négative. J'aurais bien aimé que ce soin d'il y a 4 ans me fasse du bien plutôt que de me rendre vulnérable.
Je pense que cette vulnérabilité était déjà en toi, mais un verrou a cédé et au lieu de provoquer une libération de bien-être, cela a plutôt favorisé un goulot d'étranglement et toute la suite décrite.
Rien n'arrive jamais par hasard et c'est navrant de constater que tu as peiné depuis ces quatre années, mais tu peux en tirer une expérience de vie, et surtout essayer de changer de regard sur la situation.

Une personne qui se blesse avec un couteau et dont la plaie s'infecte ne doit pas tenir pour responsable le couteau. Il y avait un déclencheur en elle qui a mené à cela.
Le Reiki n'est qu'un outil parmi d'autres, et son usage apporte une vision nouvelle de la vie, une authenticité toujours constatée. Il faut juste se sentir prêt, sans pression extérieure, afin de commencer à véritablement prendre soin de soi-même */\*

Bienvenue sur cet espace, et bon cheminement à toi (^ ...

_I_ >R<
Image www.lumireiki.fr

Verrouillé

Retourner vers « Partages sur le thème du Reiki »

le forum de