Le pardon

Partagez ici sur d'autres thèmes...
Verrouillé
Avatar du membre
camy95
Membre
Membre
Messages : 292
Enregistré le : 14.05.2010 9h30
Localisation : Val d'Oise / France
Contact :

Le pardon

Message par camy95 »

Bonjour à toutes et à tous,

J'aimerai avoir votre avis sur le thème du pardon.
Qu'évoque pour vous ce mot?
Pourquoi pardonner?
Est-ce que le pardon se mérite?
Sommes-nous obligés de pardonner?

Merci.
Bonne et douce journée à vous tous.
http://conscienceveil.canalblog.com/

Avatar du membre
Annie
Administratrice
Administratrice
Messages : 4147
Enregistré le : 22.11.2009 1h52
Localisation : Hauts de France
Contact :

Re: Le pardon

Message par Annie »

Bonjour :O: :)
camy95 a écrit :Qu'évoque pour vous ce mot?
Le pardon, c'est pour moi passer le cap d'une colère, d'une souffrance pour aller vers l'apaisement et avancer de nouveau.
camy95 a écrit :Pourquoi pardonner?
Pour aller mieux soi-même, avant toute chose, et offrir à l'autre aussi une plage de répit.
camy95 a écrit :Est-ce que le pardon se mérite?
Non, il doit se donner!
camy95 a écrit :Sommes-nous obligés de pardonner?
Non, mais ce cheminement apaise tellement le mental et offre la possibilité de guérir ensuite, même si c'est long et rémanant. C'est une action qui vise à se guérir soi-même et à se reconstruire en toute première intention >:D< (L)

Voilà :) >R< _I_
Image www.lumireiki.fr

Avatar du membre
Camino
Membre
Membre
Messages : 840
Enregistré le : 20.03.2011 22h40
Localisation : Auffargis, 78 France

Re: Le pardon

Message par Camino »

Bonjour Camy95,

Quel beau sujet, important, profond.

A froid comme ça, le pardon évoque pour moi la liberté.

En pardonnant à quelqu'un qui m'a fait du mal, quelle que soit la souffrance et quelle que soit la personne, je me libère d'une situation du passé, et ainsi je m'autorise à vivre réellement le présent.
Je me libère également d'un enfermement, d'un attachement même, car on est autant lié aux amis qu'aux ennemis.
Et par là même je libère mon "soleil intérieur" :O: et je m'autorise à avancer, à grandir.

Mais je libère également celui qui m'a blessé, je lui rend sa place d'Homme, avec ses qualités, ses défauts, ses fragilités.
Je lui rend sa liberté d'être ce qu'il est, différent de moi, voire opposé à moi.
C'est un peu difficile à entendre, surtout lorsque ce qui nous lie à cette personne est extrêmement douloureux.
Mais c'est aussi important.

Dans l'amour (L) comme dans la haine ^z^ , une chose me parait essentielle:
Je ne suis pas responsable de l'autre,
il n'est pas responsable de moi,
mais nous sommes l'un et l'autre responsables de la relation que nous avons créée.

Pour le reste, je rejoins pleinement Annie, le pardon n'a pas à se mériter, il se donne.
Il se donne totalement, sans condition.
On ne peux pas dire " je te pardonne mais..."

Rien ne nous oblige à pardonner, même pas Dieu, nous avons l'entière responsabilité de nos actes, nous sommes libres dans la limite de nos barrières...
Il faut accepter aussi l'idée que l'autre n'est pas obligé de nous pardonner, même si nous pensons être des plus vertueux... ;)

Une dernière réflexion me vient à l'esprit, car pardonner peut être très difficile, voire impossible pour certains:
Pardonner ne veut pas dire aimer, ni ouvrir inconditionnellement son coeur à l'autre.
ça c'est une autre étape... qui vient ou ne vient pas...

Merci Camy!

Camino :O:

Avatar du membre
André Baechler
Administrateur
Administrateur
Messages : 2891
Enregistré le : 14.10.2009 14h21
Localisation : Fribourg, Suisse
Contact :

Re: Le pardon

Message par André Baechler »

Bonjour :O:

Le pardon est avant tout une étape personnelle libératoire consistant à s'alléger d'une haine, d'une colère, rancune ou rancoeur... Celle-ci peut être dirigée contre une tierce personne, mais également contre soi. Le pardon n'a rien de cérébral, il n'est pas une décision de notre mental, mais un processus profond de reconnaissance d'une souffrance qui est à transcender.

Le pardon est inconditionnel, il n'attend rien et ne nous rend pas supérieur. De nombreuses personnes pensent pardonner mais elles ne font en fait qu'enfouir leur colère parce qu'elles refoulent ce sentiment jugé honteux (Rien qu'aujourd'hui, tu ne vivras pas de colère ;)). Ainsi il est parfois plus facile de se baigner de l'illusion du pardon plutôt que d'affronter ses propres blessures...

Nous avons vraiment pardonné lorsque nous pouvons côtoyer la/les personne(s) concernée(s) sans éprouver le moindre pincement, le moindre malaise. Alors le pardon nous libère, mais libère également autrui.
andré baechler - enseignant reiki et administrateur du forum - site - blog - messages

sam
Membre
Membre
Messages : 1141
Enregistré le : 03.10.2010 13h38

Re: Le pardon

Message par sam »

Camino a écrit : nous sommes l'un et l'autre responsables de la relation que nous avons créée.
Et c'est là, où pour moi, le bât blesse , et que le pardon est si 'difficile' ...
On est au moins 2 pour construire une relation, et on est au moins 2 pour la détruire ...
A torts partagés. Peu importe le 'pourcentage'.
Plutôt que le 'pardon', qui me semble aller 'du donneur au receveur', je préférerais que les 2 en question puissent se dire : OK, on a eu 'faux' chacun de notre côté. Je t'ai fait du mal, je le regrette ; je te remercie de reconnaître que toi aussi, tu m'as fait du mal, cela me permettra de me reconstruire. Passons maintenant à autre chose, continuons notre route, en nous respectant chacun, l'un et l'autre.

Je ne suis pas au point où 'pardonner' me libère de la colère et de la souffrance, même si je conçois que ce soit l'aboutissement ultime de la démarche
J'en suis simplement au stade où je me 'contenterais' d'un : 'je reconnais que je t'ai fait du mal'.

sam :O: *î*
Don't worry, be happy ;-)

poussinette
Membre
Membre
Messages : 12
Enregistré le : 06.01.2011 16h44

Le pardon

Message par poussinette »

Bonsoir à toutes et à tous,

Je suis restée absente longtemps car j'étais perdue dans le labyrinthe de mon esprit, ne trouvant pas de réponses à mes questions (même si celles-ci peuvent sembler stupides parfois !).
Maintenant je vais mieux mais j'ai besoin de vos conseils je me rends compte que j'ai très dur à
pardonner, les non initiés me consolent en disant qu'ils comprennent que je ne sache pas, mais cela ne m'avance pas !!

En résumé, j'avais retrouvé mon premier amour de mes quinze ans il y a trois ans (un peu après mon divorce) il était sur le point de divorcer et donc, nous avons repris notre petite histoire pendant
quelques mois jusqu'au jour ou il a décidé de ne plus divorcer et il m'a laissé sans aucune explication ni excuse et ni remords !!!

En mai 2011, il me relance pour me dire qu'il est libre et que "la balle est dans mon camp". Je décide de me laisser un temps de réflexion pendant mon voyage en Thaïlande de ce mois là pour réfléchir, et à mon retour en juin, je craque et je reprends; beaucoup de gentillesse, d'attention de sa part hormis le fait que je craignais de sortir avec lui tant il était arrogant, dragueur, sûr de lui et de son charme et surtout pour les faits d'agressivité qu'il se plaisait à me raconter quand il sortait ou même dans sa famille. Et au bout de trois semaines, je vais le retrouver chez lui et là... surprise, sa femme me dit qu'ils sont en train de "parler", de se séparer, mais rien de fait !

Après des excuses sincères auprès d'elle car je ne veux pas être à la base d'un divorce, je quitte cette maison en croisant ce "saligaud" qui revenait et il ne m'a même pas adressé un regard !
Quelle souffrance, quelle douleur d'avoir encore été "son objet présent quand il voulait". Et depuis,
même pas un appel de sa part pour s'excuser ou s'expliquer ou n'importe, mais pas encore me laisser comme si je n'existais pas!

Et je me rends compte, même les Anges (bien présents dans ma vie maintenant) me soufflent que je dois pardonner ne fût-ce que pour ne pas détruire psychologiquement; je veux atteindre cette plénitude qu'ont ces personnes qui pardonnent mais je n'y arrive pas !!
Et pourtant je lis des versets de l'église, des livres sur le pardon mais j'ai si mal quand je pense à ce qu'il m'a fait !
Savez vous pardonner??? Et si oui comment faites-vous svp ??? conseillez moi et excusez ce roman fleuve qui me semblait utile pour que vous compreniez pourquoi j'ai si dur à pardonner.

Passez un bon weekend.
Amitiés.
Modifié en dernier par André Baechler le 06.08.2011 6h45, modifié 1 fois.
Raison : Déplacé vers sujet déjà existant

Avatar du membre
christine
Membre
Membre
Messages : 44
Enregistré le : 15.01.2011 20h05
Localisation : Belgique

Re: Le pardon

Message par christine »

Bonsoir Poussinette (^^)


Je lis ton post et je pourrais écrire le même dans les grandes lignes .... :(
Pardonner pour moi , j'ai d'abord commencer par moi qui n'avait pas vu que je fonçais droit dans un mur. Pardonner à l'autre j'essaye tous les jours dans mon coeur. Ce n'est pas facile car toi comme moi nous sommes blessées..... Je ne sais quoi te dire sinon te laisser du temps, te donner de l'amour, poser tes mains sur ton coeur ..... \W|W/ (L)
Et éviter cet homme , ne plus avoir de contact.
Courage !!!! Les choses s'apaiseront avec le temps et viendra le temps du pardon et du renouveau pour toi.

Je t'embrasse ¦3¦
Christine

ps : va voir le site de Pascale Piquet coach , tu y liras des sujets qui m'ont éclairés sur ce que j'ai vécu.

Avatar du membre
André Baechler
Administrateur
Administrateur
Messages : 2891
Enregistré le : 14.10.2009 14h21
Localisation : Fribourg, Suisse
Contact :

Re: Le pardon

Message par André Baechler »

Bonjour :O:
poussinette a écrit :Savez vous pardonner??? Et si oui comment faites-vous svp ???
Merci pour ce partage que je viens de déplacer dans ce sujet déjà existant que je t'invite à parcourir. Tout d'abord, le pardon n'est pas une décision que tu prends, ce n'est pas une simple phrase à prononcer : "Je te pardonne". Le pardon est un acte profond, un parcours progressif qui peut être entrepris lorsque l'être est prêt intérieurement. On peut pardonner certaines choses, mais pas d'autres. Du temps que de la rancoeur ou de l'amertume subsistent, le chemin du pardon n'est pas achevé.

Mais alors pourquoi est-ce si difficile de pardonner ? Parce que souvent nous cherchons à diriger notre colère vers autrui, alors qu'elle nous appartient pleinement. Dans la situation que tu décris, j'entends que tu t'en veux de t'être laissée reprendre dans ce piège que tu connaissais déjà... encore et encore... Comment ai-je pu me laisser reprendre encore un fois ?

Une attirance, un sentiment amoureux fait que parfois nous ne nous respectons pas. Une part de nous sait que nous fonçons dans le mur, mais l'autre veut y croire. Et lorsque nous percutons le mur, il y a la colère... de ne pas s'être respecté !

Pour pardonner, sans doute faut-il d'abord que tu acceptes qu'il est humain de se laisser prendre souvent plusieurs fois dans le même piège jusqu'à pouvoir enrayer un jour le mécanisme. Ainsi tu pourras t'engager sur le chemin de ce pardon intérieur, sans même attendre la moindre reconnaissance de la personne impliquée dans cette histoire.

Le pardon est complété lorsqu'il devient possible d'observer la situation vécue ainsi que la personne impliquée en toute sérénité, dans une paix profonde. Mais cet état ne s'atteint pas en un claquement de doigts. Alors commence par accepter cette colère sans toutefois la nourrir en la ruminant. Aucune théorie ne t'aidera à pardonner, car ce n'est pas le mental qui pardonne, mais le coeur.

Patience donc, le temps est souvent le meilleur ingrédient du pardon... ^^
sam a écrit :J'en suis simplement au stade où je me 'contenterais' d'un : 'je reconnais que je t'ai fait du mal'.
La reconnaissance de l'autre facilite grandement le pardon, mais il est préférable de ne pas s'y accrocher, car bien souvent elle ne vient jamais. S'obstiner à vouloir obtenir cette reconnaissance est une perte d'énergie pure et l'important est donc de s'engager sur le chemin du pardon avec ou sans reconnaissance.

Etre dans cette attente, c'est donner un pouvoir supplémentaire à autrui, celui de nous aider à pardonner, comme si notre capacité à pardonner dépendait de sa reconnaissance. Alors on en vient à quémander cette reconnaissance en se plaçant en position de mendicité... Vous l'aurez compris, une telle attente ne fait que rendre plus difficile encore le chemin du pardon.
camy95 a écrit :Pourquoi pardonner?
Pour s'alléger, se libérer...
camy95 a écrit :Est-ce que le pardon se mérite?
Le pardon est un cadeau que l'on se fait à soi-même, il est inconditionnel.
camy95 a écrit :Sommes-nous obligés de pardonner?
Nous sommes libres de guérir ou non nos propres blessures.

¦3¦
andré baechler - enseignant reiki et administrateur du forum - site - blog - messages

sam
Membre
Membre
Messages : 1141
Enregistré le : 03.10.2010 13h38

Re: Le pardon

Message par sam »

André Baechler a écrit :
sam a écrit :J'en suis simplement au stade où je me 'contenterais' d'un : 'je reconnais que je t'ai fait du mal'.
La reconnaissance de l'autre facilite grandement le pardon, mais il est préférable de ne pas s'y accrocher, car bien souvent elle ne vient jamais. S'obstiner à vouloir obtenir cette reconnaissance est une perte d'énergie pure ...
Bonjour

Avec les semaines qui ont passé depuis ce post, je ne puis qu'abonder dans le sens d'André. En ce qui me concerne, cette reconnaissance n'est pas venue.

André Baechler a écrit :Le pardon est avant tout une étape personnelle libératoire consistant à s'alléger d'une haine, d'une colère, rancune ou rancoeur...
Le chemin du 'pardon' pour moi, a effectivement commencé le jour où j'ai compris que j'étais 'autre chose' que la souffrance liée à la blessure, que la rancoeur, et l'amertume. Elles avaient pris tellement de place qu'il n'y avait plus de place pour rien ni personne d'autre. Et là, je me suis dit : ca, c'est pas possible. Alors j'ai pu commencer à prendre de la distance, à me recentrer, à me reconstruire. Je ne sais pas si j'ai vraiment 'pardonné' dans le sens complet du terme, car je n'ai pas 'oublié'.
Mais comme le dit André, je peux maintenant regarder cette situation passée sereinement, en paix, sans que cela me déstabilise .

André Baechler a écrit :Patience donc, le temps est souvent le meilleur ingrédient du pardon... ^^

Et ce temps peut parfois très long ...

Courage à toutes les deux >V<

sam
Don't worry, be happy ;-)

Avatar du membre
Annie
Administratrice
Administratrice
Messages : 4147
Enregistré le : 22.11.2009 1h52
Localisation : Hauts de France
Contact :

Re: Le pardon

Message par Annie »

Bonjour :)
sam a écrit : Je ne sais pas si j'ai vraiment 'pardonné' dans le sens complet du terme, car je n'ai pas 'oublié'.
Mais comme le dit André, je peux maintenant regarder cette situation passée sereinement, en paix, sans que cela me déstabilise .
J'accroche avec cette phrase qui offre matière à réflexion. Il est des faits que l'on ne peut occulter ou oublier, car inscrits profondément en soi. Un mot s'apparente souvent au pardon ... c'est l'oubli. Oublier c'est ne plus se souvenir, y penser; c'est souvent impossible!

Si l'on attend d'oublier pour pardonner, on risque bien de ne jamais y arriver. Par contre pouvoir regarder une situation passée difficile, et ne plus en être déstabilisé, est là un chemin possible :)

Merci ¦3¦
Image www.lumireiki.fr

Verrouillé

Retourner vers « Autres thèmes... »

le forum de