Aimer... à commencer par soi-même

Partagez ici sur ces différents thèmes...
sam
Membre
Membre
Messages : 1141
Enregistré le : 03.10.2010 13h38

Re: Aimer... à commencer par soi-même

Message par sam »

Martine a écrit :Et puis, petit à petit on choisi de faire moins ou de faire autrement et là, on commence réellement à se faire plaisir et à se respecter avec amour, confiance et donc aussi tolérance et bienveillance envers soi-même.

Ca tient en tellement peu de mots, et c'est si important .....

Merci Martine,
j'aime ces quelques mots qui résument tant de choses ¦3¦ ;)





Merci pour ta belle guirlande, Tara,
si tu me permets de me l'approprier un peu,
je m'en vais la coller sur mon calendrier à la date d'hier, à celle d'aujourd'hui, celle de demain et celles des jours à venir ;) ^^ ¦3¦
Don't worry, be happy ;-)

Francesca
Membre
Membre
Messages : 809
Enregistré le : 25.04.2011 15h41

Re: Aimer... à commencer par soi-même

Message par Francesca »

J'ai brièvement parcouru le sujet, et j'y retrouve cette notion : être une fontaine débordante.
Aujourd'hui je mets mon énergie à remplir cette fontaine, je me recentre car c'est devenu prioritaire, essentiel pour aller de l'avant et être moi-même.
Ce n'est pas de l’égoïsme, et il n'y a pas à se sentir coupable de vouloir vivre heureuse et de laisser déborder sa joie intérieure, sa lumière intérieure...
C'est simplement être bienveillant avec soi-même, se respecter, s'aimer ...
Le reste s'établit d'emblée, l'harmonie avec les autres se crée, c'est être témoin pour l'autre.
Pas facile à exprimer par écrit !

Avatar du membre
André Baechler
Administrateur
Administrateur
Messages : 2891
Enregistré le : 14.10.2009 14h21
Localisation : Fribourg, Suisse
Contact :

Re: Aimer... à commencer par soi-même

Message par André Baechler »

Bonjour :O:

Merci Sam pour le partage de cette prise de conscience :)

Comme tu le dis, cela n'a rien d'intellectuel, il ne suffit de connaître la théorie pour pouvoir l'appliquer dans son quotidien. "Aimer à commencer par soi-même" n'est pas la voie la plus aisée et la plus confortable au départ, puisque cela nous ramène à l'acceptation que nous ne sommes pas ce corps physique que la société nous a appris à cultiver dans le déni de son impermanence.

Une fois cette réalité intégrée, il devient alors possible d'aimer son corps indépendamment de son âge, de son aspect et de ses limitations, pour ce qu'il nous permet d'explorer, sachant que la vie terrestre n'est qu'une étape d'une existence intemporelle...

¦3¦
andré baechler - enseignant reiki et administrateur du forum - site - blog - messages

sam
Membre
Membre
Messages : 1141
Enregistré le : 03.10.2010 13h38

Re: Aimer... à commencer par soi-même

Message par sam »

Merci André,
pour tes mots découverts ce matin, qui résonnent en moi si fort

Impermanence de ce corps, dans l'étape terrestre d'une aventure intemporelle ...

Des mots qui m'aident à donner un sens à la souffrance, à la douleur physique, celles, 'pures et dures', différentes des miennes, qui ne m'appartiennent pas, mais que je ressens et essaie de 'partager' avec un ami très cher, celles qui prennent toute la place, celles qui nous font passer 'en mode survie'.

Des mots qui m'aident à garder confiance, qui m'encouragent encore à prendre 'un peu de temps' pour moi, des mots qui me ramènent à l'essentiel.


Si vous le permettez, vous tous qui parcourez le forum, j'aimerais ajouter un 'ps' à mon message d'hier.

Aimer, s'aimer, essayer de s'aimer soi, aussi, d'abord, pour que la fontaine déborde et jaillisse, oui, c'est hyper important ;
Mais si vous avez à dire quelque chose d'important à quelqu'un, si vous avez à dire à quelqu'un que vous l'aimez, n'attendez pas, dites-le, tout de suite, aujourd'hui, maintenant, sans timidité, sans crainte, en confiance, pour ne pas avoir à regretter de ne l'avoir pas dit par pudeur, de n'en avoir pas eu le temps.
Don't worry, be happy ;-)

Avatar du membre
Aurélie
Membre
Membre
Messages : 644
Enregistré le : 12.01.2010 15h37
Localisation : Proche de Nantes... France

Re: Aimer... à commencer par soi-même

Message par Aurélie »

sam a écrit :
Mais si vous avez à dire quelque chose d'important à quelqu'un, si vous avez à dire à quelqu'un que vous l'aimez, n'attendez pas, dites-le, tout de suite, aujourd'hui, maintenant, sans timidité, sans crainte, en confiance, pour ne pas avoir à regretter de ne l'avoir pas dit par pudeur, de n'en avoir pas eu le temps.
Merci Sam pour cette phrase qui est si vraie...M'en vais méditer dessus ^^
http://www.natureiki.fr

Sourire intérieur...Sourire de coeur

Avatar du membre
camy95
Membre
Membre
Messages : 292
Enregistré le : 14.05.2010 9h30
Localisation : Val d'Oise / France
Contact :

Re: Aimer... à commencer par soi-même

Message par camy95 »

sam a écrit :Merci André,

Aimer, s'aimer, essayer de s'aimer soi, aussi, d'abord, pour que la fontaine déborde et jaillisse, oui, c'est hyper important ;
Mais si vous avez à dire quelque chose d'important à quelqu'un, si vous avez à dire à quelqu'un que vous l'aimez, n'attendez pas, dites-le, tout de suite, aujourd'hui, maintenant, sans timidité, sans crainte, en confiance, pour ne pas avoir à regretter de ne l'avoir pas dit par pudeur, de n'en avoir pas eu le temps.
Bonsoir :)

Comme c'est beau et c'est si vrai... les seules limites que nous pouvons avoir, c'est celles que nous nous sommes infligés. Il n y a pas à avoir honte, ni peur, ni... toute autre chose qui va nous freiner dans cet élan... il faut juste le savoir, en prendre conscience.
Vais vite aller mettre en pratique tout ceci ;)

http://conscienceveil.canalblog.com/

Anne-Claire
Membre
Membre
Messages : 260
Enregistré le : 13.11.2010 19h29

Re: Aimer... à commencer par soi-même

Message par Anne-Claire »

Merci Sam, d'avoir partagé tout cela avec nous. >:D<
Oui, c'est important de prendre soin de soi, de se respecter, être une fontaine d'amour pour soi, mais cela peut parfois mettre du temps à intégrer. :p Le reiki est un bon outil pour cela. Quel beau cadeau !

Et ta phrase soulignée par Annie, Aurélie et Camy est tout à fait juste. Mais c'est vrai, c'est dur à prononcer. Je le remarque par rapport aux amis par exemple. J'ai envie de le leur dire de vive voix (à part à mes amis vénézueliens, car là-bas on le dit, c'est spontané, culturel aussi, et je suis du coup spontanée et à l'aise, à croire que je me laisse imprégner par leur façon d'être) mais il y a toujours un frein : la peur de se lancer pour le dire, comment cela va être perçu, est-ce que l'autre va prendre peur suite à cela ? Et sans doute toutes les croyances, l'aspect culturel, qui nous conditionnent.
Allez, hop, moi aussi, ze m'en vais analyser ces limites que je m'impose ! ;)

¦3¦

Bonne nuit ! |)

Anne-Claire
http://www.lheure-des-sages.fr

Avatar du membre
Camino
Membre
Membre
Messages : 840
Enregistré le : 20.03.2011 22h40
Localisation : Auffargis, 78 France

Re: Aimer... à commencer par soi-même

Message par Camino »

sam a écrit :
Mais si vous avez à dire quelque chose d'important à quelqu'un, si vous avez à dire à quelqu'un que vous l'aimez, n'attendez pas, dites-le, tout de suite, aujourd'hui, maintenant, sans timidité, sans crainte, en confiance, pour ne pas avoir à regretter de ne l'avoir pas dit par pudeur, de n'en avoir pas eu le temps.
Tu as dit quelque chose de puissant ¦3¦ , Sam, et je vois que ça remue beaucoup de monde ici.
Le pont de soi à soi peut être "je m'aime",
le pont de soi vers les autres sera "je t'aime".

Ta phrase, qui me trotte si bien dans la tête, est si importante que j'ai envie d'en élargir l'espace :
Il y a mille et une façons de dire "je t'aime" \W|W/ , et aussi "je m'aime" >:D< .
Ce peut être une main sur l'épaule, un regard chargé de tendresse, un mot, une écoute attentive, et même un silence.
Dans notre société où tout passe par l'écrit mais dans laquelle se toucher est parfois mal perçu, on met le paquet sur cette phrase de 3 mots et pas forcément grand chose à côté.

Lorsque "je t'aime" ou "je m'aime" vient du cœur (L) , au centre de soi, il prend toutes les formes possibles. <|> :O: ^) )Y( \Y/ ~I~ .....

Camino (ö)

Avatar du membre
André Baechler
Administrateur
Administrateur
Messages : 2891
Enregistré le : 14.10.2009 14h21
Localisation : Fribourg, Suisse
Contact :

Re: Aimer... à commencer par soi-même

Message par André Baechler »

Bonjour :O:
Dans [urlself=https://reiki-forum.net/viewtopic.php?t=1958&start=10#p25584]cet autre sujet[/urlself] évoquant la culpabilité, Anaïs 02 a écrit :Donc la culpabilité vient du choix de se donner de l'amour (du temps, du plaisir) à nous même avant d'en donner aux autres.

Si je pense à moi (à mes désirs, aspirations) en premier, je me sens égoïste, terme qui a "encore" en moi une connotation négative, donc si je privilégie mes choix, je me sens coupable de ne pas penser assez aux autres ou coupable de privilégier mon bien-être par rapport à celui des autres.
Dans [urlself=https://reiki-forum.net/viewtopic.php?t=1964#p25575]cet autre sujet[/urlself], yionna a écrit :Mon but à moi, n'est même pas de me soigner, mais d'aider les autres parce que j'ai besoin de faire ça pour me sentir bien. Cela peut peut-être vous paraître prétentieux et égoïste mais je suis comme ça.
Je vais rebondir sur vos propos pour rappeler un principe universel que personne ne peut contester :

Pour qu'une fontaine puisse déborder vers l'extérieur, il faut d'abord qu'elle se remplisse.

Si se donner de l'amour éveille de la culpabilité, c'est le signe évident d'un problème personnel majeur. Si la seule manière d'être heureux est de penser donner de l'amour autour de soi, c'est que l'on se fuit. J'irai même jusqu'à affirmer qu'il est bien souvent plus simple de tourner sa vie vers l'extérieur en donnant à autrui, plutôt que d'aller à la rencontre de ses propres aspirations, de ses propres blessures et parts d'ombre ^^

J'observe tant de personnes, de femmes par exemple qui se réveillent après une vie d'épouse modèle, de mère attentionnée, de fille docile... incapables d'exister en tant que femme à part entière, incapables de nommer une seule motivation personnelle (je rappelle que donner de l'amour à autrui n'a rien d'une motivation personnelle ;)).

L'être humain vient sur terre pour exister par lui-même, son vrai bonheur n'implique personne d'autre que lui. Alors seulement il peut offrir sainement et abondemment sans jamais s'épuiser. Donner ce qu'il ne s'accorde pas lui-même est la garantie pure et simple de vieillir dans l'aigreur et la frustration.

¦3¦
andré baechler - enseignant reiki et administrateur du forum - site - blog - messages

Avatar du membre
Camino
Membre
Membre
Messages : 840
Enregistré le : 20.03.2011 22h40
Localisation : Auffargis, 78 France

Re: Aimer... à commencer par soi-même

Message par Camino »

Prendre soin de soi >:D< , se remplir d'amour jusqu'à en déverser naturellement autour de soi, sans effort, sans intention...
Voilà qui peut occuper toute une vie.

Et lorsqu'on touche du doigt cet instant merveilleux d'amour de soi, au point de devenir fontaine jaillissante, alors il me semble que notre amour se mêle à celui des autres sources, comme les gouttes d'eau d'un même océan.

De cela naîtra peut-être la reliance ?

Camino (ö) ¦3¦

Verrouillé

Retourner vers « Amour, amitié, couple, sexualité »

le forum de