Dualité

Partagez ici sur ces différents thèmes...
Avatar du membre
André Baechler
Administrateur
Administrateur
Messages : 2890
Enregistré le : 14.10.2009 14h21
Localisation : Fribourg, Suisse

Dualité

Messagepar André Baechler » 07.04.2012 9h34

Bonjour :O:


(cliquez sur la photo pour accéder à l'album)

Ce montage photo du viaduc de Grandfey évoque avant tout pour moi la dualité où rien n'existe sans son contraire. La vie est un grand miroir où les opposés se reflètent et s'équilibrent... le haut et le bas, l'ombre et la lumière... la frontière est parfois si subtile...

D'une rive à l'autre de l'incarnation, nous traversons le tunnel du temps linéaire, de la naissance à la mort, n'osant voir plus loin que nos propres barrières limitatives. En réalité, ce tunnel n'est pas une prison dans laquelle il peut être rassurant de s'enfermer, mais un pont duquel nous pouvons contempler l'univers.

Alors seulement, au delà de la densité du béton et de l'acier, nous pouvons nous élever et admirer la légèreté du papillon qui déploie ses ailes afin de prendre son envol.

¦3¦
andré baechler - enseignant reiki et administrateur du forum - site - blog

Avatar du membre
Aurélie
Membre
Membre
Messages : 644
Enregistré le : 12.01.2010 15h37
Localisation : Proche de Nantes... France

Re: Dualité

Messagepar Aurélie » 07.04.2012 11h42

Un pont entre le visible et l'invisible...pour chacun...pour tous...
http://www.natureiki.fr

Sourire intérieur...Sourire de coeur

Avatar du membre
Camino
Membre
Membre
Messages : 840
Enregistré le : 20.03.2011 22h40
Localisation : Auffargis, 78 France

Re: Dualité

Messagepar Camino » 08.04.2012 10h05

Ailleurs, un jour pas si lointain, Martine ¦3¦ a écrit :
"Le Yin et le Yang,
ce n'est pas toujours être dans le double à la perfection,
dans un point central absolu,
c'est être dans l'équilibre,
dans un centre qui est le sien."

Et comme par hasard ;) , André, tu viens mettre en écho une photo magnifique (\) illustrant la dualité.

Je ne perçois pas la dualité dans une confrontation entre l'ombre et la lumière, mais dans une complémentarité, qui va s'exprimer différemment selon chacun.

Alors, la ligne centrale marquant cette limite pourra se décaler vers le haut, vers le bas, au gré des perceptions, des expériences, sans qu'il y ait forcément mal-être.
Juste "dans un centre qui est le sien".

Camino (ö) ¦3¦

Avatar du membre
Martine
Membre
Membre
Messages : 2673
Enregistré le : 30.10.2009 16h31

Dualité

Messagepar Martine » 08.04.2012 14h08

Camino,

Il y a des antennes qu'on ne voit et n'explique pas. Quand j'ai vu le post d'André, j'ai eu exactement la même réaction que toi et j'allais reprendre ces quelques mots écrits ailleurs pour les mettre ici ;)

Puis, je me suis dite que non.. Pourquoi, je ne sais pas et peu importe.

Tu as parfaitement saisi le sens de ma "longue réflexion" :P

Alors merci de l'avoir reprise ici :)

Pour en revenir au sujet, pour moi, la dualité n'est pas non plus forcément toute blanche ou toute noire, c'est juste la limite, le croisement entre le Sentier de gauche ou celui de droite. Ils peuvent tous les deux être très fleuris, très colorés, il faut juste en choisir un et, si possible, le bon.

La dualité, c'est la difficulté du choix, quand il faut en faire un.

Mais, il existe aussi les dualités qui sont "permanentes" et qui n'imposent pas un choix, qui font juste partie de soi. Par exemple, j'aime que ma maison soit bien rangée mais j'ai une aversion terrible pour le ménage :)... Je suis donc en constante dualité entre ce que je voudrais dans ma maison et les moyens que je mets en oeuvre pour qu'elle ressemble à ce désir ;)

Ménage pour mon désir ? Ou foutoir pour mon aversion ?... Engager une femme de ménage serait un bon deal ;) :P :D

Belle journée

Avatar du membre
Annie
Administratrice
Administratrice
Messages : 4147
Enregistré le : 22.11.2009 1h52
Localisation : Sud de la Picardie - France
Contact :

Re: Dualité

Messagepar Annie » 12.04.2012 0h09

Bonsoir :)

La dualité, oui, c'est drôle car l'association d'idée qui me vient à l'esprit c'est un jeu de cartes à jouer, avec valets, dames et rois, mais dans le jeu, ils sont en parfait miroir, pas d'ombre et de lumière en opposé, tout est dans la même coloration. Il n'y a donc aucune surprise à les regarder d'un sens ou d'un autre.

J'aime la surprise chez l'être humain, la découverte des belles choses, de celles qui agacent parfois, ce piment qui émoustille les papilles, cette douceur qui invite à sourire à s'attendrir à partager ...

Depuis quelques temps les choses bougent et ma vie ressemble à un balancier qui oscille très haut et très bas, et ce mouvement est à la fois solaire et souterrain, il me donne le tournis, me déconcerte ... J'ai l'impression de tourner les pages d'un livre en accéléré ou d'augmenter la vitesse du film de ma vie. J'ai parfois peur d'un arrêt brutal, d'un réveil non moins brutal, que la pellicule ne casse et tourne dans le vide ... en même temps, je continue à actionner moi-même la manivelle avec force et régularité, et le mouvement imprimé est mû par ma foi à gouverner moi-même le cours de ma vie ...

Le marathon est épuisant, mais en même temps prodigieusement passionnant. J'avance sur une passerelle aérienne qui se dévoile au fur et à mesure de mes pas. Autrefois le vide et l'inconnu m'auraient tétanisés, mais là, je trouve amusant de me balancer au-dessus du précipice et d'admirer avec quelques frissons la vue vertigineuse.

J'aimerais me régaler de mon futur, être toute ouïe quand me parle mon coeur, car jusqu'à présent, je devais avoir des boules quiès de peur d'avoir peur, de peur de faire peur, de peur de reconnaître le bonheur mais de n'oser le vivre de peur qu'il n'éclate comme une bulle de savon.

C'est pourtant joli une bulle de savon, née d'un souffle, puis voguant dans la légèreté pour une durée indéterminée avant de finir explosée dans une éclaboussure arc en ciel ... tout simplement!

Voilà qui m'inspire ce soir et j'ai eu plaisir à laisser filer ce vagabondage verbal ^^

Bon dodo à tous |) _I_
Image www.lumireiki.fr

Avatar du membre
Aurélie
Membre
Membre
Messages : 644
Enregistré le : 12.01.2010 15h37
Localisation : Proche de Nantes... France

Re: Dualité

Messagepar Aurélie » 12.04.2012 9h33

La dualité me fait penser à une étoile qui brille dans l'univers...entourée d'obscurité, de vide, mais aussi d'invisible comme l'énergie universelle...Ce noir qui permet à un morceau de cailloux, à une planète, à de la matière de briller... en toute simplicité, en unité, en complémentarité...Il n'y aurait pas ce vide, ce noir, on ne verrait jamais la petite étoile briller... ce reflet de lumière en écho infini...

Ce n'est que le regard humain qui voit le noir et le blanc lorsqu'il s'y attache car à une autre échelle, ce noir est juste un vide remplit de vibrations et d'énergie comme partout, comme aussi à l'intérieur de nous...

Alors ici et maintenant, avec moi, avec les autres, avec tout ce qui est blanc, noir, en multicouleur, en rien du tout la dualité permet peut-être de parcourir son chemin d'être humain en se pardonnant d'avoir du blanc et beaucoup de noir en soi et chez les autres pour se libérer du jugement afin de retrouver une teinte personnelle, en unité avec le coeur de tout le monde...Tout le monde vit cette dualité, pourquoi ne pas l'appeler une complémentarité? A chaque épreuve d'obscurité, voir, sentir et s'écouter, accepter ou différer ce qui vient, s'ouvrir ou se fermer pour un moment...Chaque réaction positive ou négative permet de s'enrichir, de se connaître, de comprendre l'autre quand on arrive à avoir une distance pendant un moment difficile...

La vie aura tout le temps des dualités si on s'y attache...Peut-être c'est à chacun de trouver la manière de trouver son équilibre en piochant ou en créant par ci , par là des couleurs, des étincelles qui plaisent, qui inspirent en se faisant confiance, en se respectant...pour créer une étoile (une toile ^^ ) qui brille de toutes les couleurs de soi en complémentarité, en unité avec autrui et l' Univers...
http://www.natureiki.fr

Sourire intérieur...Sourire de coeur


Retourner vers « Religion, spiritualité, foi et croyances »

le forum de