Identification au corps physique

Partagez ici sur ces différents thèmes...
Avatar du membre
André Baechler
Administrateur
Administrateur
Messages : 2890
Enregistré le : 14.10.2009 14h21
Localisation : Fribourg, Suisse

Re: Identification au corps physique

Messagepar André Baechler » 13.01.2012 14h16

Annie a écrit :... je viens évoquer en suite de ce sujet le fait que de se voir nu(e) tient plus de l'identification à ce que quelqu'un d'autre puisse nous voir ainsi!

Je n'ai pas le sentiment que l'inconfort procuré par la vision de son propre corps dans un miroir soit lié à l'idée que quelqu'un d'autre puisse nous voir. Même enfermé seul dans le plus sécurisé des bunkers, je ne pense pas que l'inconfort serait diminué pour autant.

Je crois plutôt que le corps humain a été sali et diabolisé par une culture religieuse millénaire qui, à l'exception de la procréation, l'a associé au vice et au péché de chair. De nombreux malades mentaux portés au rang de "Saint" par l'église ont ouvert la voie de la frustration et du masochisme en s'auto-flagellant pour lutter contre les tentations du corps (le dernier actuellement en cours de canonisation s'appelait Karol Józef Wojtyla, plus connu sous le nom de Jean-Paul II). Tout ce passé cumulé de mortification corporelle fait partie de l'inconscient collectif inscrit en chacun de nous, que nous ayons reçu ou non une éducation religieuse.

Alors difficile en pareil cas d'admirer sa propre nudité sans que cela évoque de la gène... non ?

Aurélie a écrit :Le regard des autres vient de mon propre miroir... Essayer tout d'abord de s'accepter soi et ensuite le regard des autres importe peu... >O<

Je te rejoins pleinement ;)

¦3¦
andré baechler - enseignant reiki et administrateur du forum - site - blog

berengere
Membre
Membre
Messages : 93
Enregistré le : 18.03.2010 20h40
Localisation : Montpellier

Re: Identification au corps physique

Messagepar berengere » 13.01.2012 14h48

Bonjour,
Par contre, moi, je te rejoins Annie...et si l'Autre n'avait pas tant d'importance, nous nous trouverions certainement plus beau et d'ailleurs quand quelqu'un que l'on apprécie (ou pas d'ailleurs) et qu'il nous complimente sur notre physique, ça touche et fait très plaisir...!
Se trouver beau dans le regard de l'autre fait du bien mais ne suffit certainement pas à s'apprécier dans le miroir si on ne se sent pas en accord avec ce que l'on aimerait être...! Enfin, c'est ce que je ressens...

Avatar du membre
Aria
Membre
Membre
Messages : 253
Enregistré le : 22.10.2011 15h55

Re: Identification au corps physique

Messagepar Aria » 13.01.2012 15h15

Bonjour à tous... je rejoins Annie et Bérangère...

Sans parler de "nudité", s'accepter soi physiquement s'apprend tout petit... et se brise aussi au rythme des "mauvaises rencontres"...

Un ORL, consulté pour effectuer un test d'audition suite à la demande d'une orthophoniste pour un bilan complet, dit à mon fils de SEPT ANS en nous faisant entrer dans son cabinet : "Ah toi tu viens pour te faire recoller les oreilles hein !?" (-ah bon pourquoi qu'est-ce qu'elles ont mes oreilles ?)

Un homme...m'avouant qu'il est "avec moi" parce qu'il est plus facile (je cite) de rendre belle une femme intelligente que de rendre intelligente une jolie fille et qu'en cadeau il souhaiterait m'offrir une chirurgie plastique des seins et pourquoi pas du nez si "ça me va" ... (finalement tout est rentré dans l'ordre en le quittant... '¬' )

Et j'en passe et des meilleures... et certaines provenant d'êtres chers aussi.. et je SAIS que je ne suis pas seule dans ce cas !

Je crois malheureusement que l'on peut parvenir à la détestation de soi (physiquement) sans même une quelconque diabolisation du corps... même si c'est également une (autre) réalité.

En fait dès lors qu'on n'est pas suffisamment sûr de soi, la moindre parole blessante, à plus forte raison provenant d'une personne détenant une quelconque "autorité" (psychologique ou réelle, une maman, un médecin, un "amoureux"...) peut provoquer une fixation qui rend le miroir insupportable... je deviens "ces oreilles décollées", ces "seins en gant de toilette" ou cette" grosse °V° " ( :p '¬' (ö) spéciale dédicace à Guillaume en 1981 dans la cour de récré de l'école du Conseil des Quinze... Guillaume si tu te reconnais... sans rancune lol même si j'ai mis du temps à m'en remettre)

Euh... voilà c'était ma modeste et très oubliable contribution à ce sujet... mais ça fait du bien !

Meuhhhhhh !!!! (ö)

Avatar du membre
Aria
Membre
Membre
Messages : 253
Enregistré le : 22.10.2011 15h55

Re: Identification au corps physique

Messagepar Aria » 13.01.2012 15h28

Oups je viens de réaliser quelque chose !!!!

Finalement qu'il s'agisse de nudité ou d'un quelconque autre complexe, on ne peut se sentir bien et ne s'accepter que lorsqu'on s'accorde la seule autorité ... ou en d'autres termes c'est lorsque l'on devient son propre maître que l'on peut s'exonérer de l'avis d'autrui...

Est-ce que ça tient la route ????

Avatar du membre
Tara
Membre
Membre
Messages : 643
Enregistré le : 19.12.2009 18h30
Localisation : Jura -France

Re: Identification au corps physique

Messagepar Tara » 13.01.2012 15h51

Je dirais même plus: ça tient drôlement bien la route !
Mais c'est valable pour les complexes et tout le reste aussi. Quelqu'un de très cher m'a fait mettre le nez dedans sans jamais avoir ouvert la bouche, juste en le regardant vivre, le choc à été relativement important mais c'est magnifique à vivre !
Pour reprendre une phrase que je disais l'autre jour dans un autre sujet :

Notre plus grand ennemi c'est nous même >B<
www.lamedetara.fr
www.facebook.com/tamalou.fr

Avatar du membre
André Baechler
Administrateur
Administrateur
Messages : 2890
Enregistré le : 14.10.2009 14h21
Localisation : Fribourg, Suisse

Re: Identification au corps physique

Messagepar André Baechler » 13.01.2012 15h55

berengere a écrit :...quand quelqu'un que l'on apprécie (ou pas d'ailleurs) et qu'il nous complimente sur notre physique, ça touche et fait très plaisir...!

... et surtout ça rassure si l'on n'est pas dans l'acceptation de son physique ;)

berengere a écrit :Se trouver beau dans le regard de l'autre fait du bien mais ne suffit certainement pas à s'apprécier dans le miroir si on ne se sent pas en accord avec ce que l'on aimerait être...!

Peut-être serait-il préférable d'apprendre à s'aimer tel que l'on est, plutôt que tel que l'on aimerait être ? Pourquoi vouloir être ce que l'on n'est pas ? Un lapin n'essaie pas de ressembler à un lion. Toute tentative de travestissement est une fuite dans le déni de soi (il n'y a rien de personnel dans mes propos qui s'adressent à chacun ;)).

Aria a écrit :En fait dès lors qu'on n'est pas suffisamment sûr de soi, la moindre parole blessante, à plus forte raison provenant d'une personne détenant une quelconque "autorité" (psychologique ou réelle, une maman, un médecin, un "amoureux"...) peut provoquer une fixation qui rend le miroir insupportable...

Effectivement, l'être qui vit dans la pleine acceptation de soi est totalement insensible aux critiques d'autrui. On ne peut ébranler qu'un édifice instable...

¦3¦
andré baechler - enseignant reiki et administrateur du forum - site - blog

Avatar du membre
Annie
Administratrice
Administratrice
Messages : 4147
Enregistré le : 22.11.2009 1h52
Localisation : Sud de la Picardie - France
Contact :

Re: Identification au corps physique

Messagepar Annie » 13.01.2012 16h12

Re coucou ^^

André Baechler a écrit :Je n'ai pas le sentiment que l'inconfort procuré par la vision de son propre corps dans un miroir soit lié à l'idée que quelqu'un d'autre puisse nous voir. Même enfermé seul dans le plus sécurisé des bunkers, je ne pense pas que l'inconfort serait diminué pour autant.¦

C'est là un sentiment personnel que je ne partage pas tout à fait, car je suis capable d'évoluer seule chez-moi en petite tenue sans la moindre gène, ni honte, mais je ne le ferais pas en présence d'autrui. Le principal inconfort dans un bunker serait la claustrophobie, et non mon image dans un miroir ;)

L'inconfort de se voir dans une glace n'est pas synonyme de non acceptation de soi! C'est juste une lucidité de la chose, à considérer entre le rejet de soi et le narcissisme.

Le Reiki permet de nous apprivoiser, de poser nos mains sur nous, en peau à peau sans tabou, et c'est quelque chose de beau car ce geste fait par nous-même n'est jamais irrespectueux ni subi.
Il n'en va pas de même par autrui bien souvent, et la nudité peut être associée à des blessures profondes.

Mais au fait, à quoi ça sert de se regarder nu dans un miroir? Déjà s'accepter avec des vêtements, c'est pas mal je trouve. Ne dit'on pas que le Reiki passe à travers les vêtements justement? Alors, nudistes ou textiles, peu importe et demandons juste à notre (L) de se mettre à nu, ainsi tout le monde sera à l'aise :)

_I_ ¦3¦
Image www.lumireiki.fr

Avatar du membre
Aria
Membre
Membre
Messages : 253
Enregistré le : 22.10.2011 15h55

Re: Identification au corps physique

Messagepar Aria » 13.01.2012 16h21

Annie a écrit :Alors, nudistes ou textiles, peu importe et demandons juste à notre (L) de se mettre à nu, ainsi tout le monde sera à l'aise :)

_I_ ¦3¦


Pas si sûr Annie !!! ;) Le coeur à nu ! Tu n'y penses pas !!!????!!!! :p

(un nouveau sujet ! Qui se lance ?)

Avatar du membre
Aurélie
Membre
Membre
Messages : 644
Enregistré le : 12.01.2010 15h37
Localisation : Proche de Nantes... France

Re: Identification au corps physique

Messagepar Aurélie » 13.01.2012 16h43

Oui je dirai même le coeur et le corps à nu... ;)

Pourquoi juger le corps joli ou laid... Je crois que c'est encore l'être humain qui aime se comparer à l'autre... Qu'est-ce que la beauté du corps? Quand on aime avec le coeur, tout est beau, tout est vie, tout est particule de lumière... Nous avons de la chance d'avoir un corps qui nous permet de marcher, de respirer sans que nous ayons besoin de réfléchir à cela et rien que pour cela, je le remercie d'être avec moi, en moi à chaque seconde... Je serais qui pour juger que telle ou telle personne est plus jolie qu'une autre... Lorsque nous parlons de coeur à coeur, il n'y a plus de jugement mais une résonance et on oublie le physique...

Si telle ou telle personne en critique une autre, c'est souvent que cette personne est en souffrance ou blessée...

A la base, je ne sais pas pourquoi l'homme se cache par rapport à ce physique... Les tribus vivent sans gène en harmonie avec la nature et nues, les animaux ne se mettent pas de tissus à la mode, les arbres ont pour seule écorce une mise à nue... L'être humain contemporain se dit évolué alors qu'il se cache avec des couches d'habits... en quoi cela gène d'être nu... Je crois que cela a été dévié par une malsainité au niveau de la sexualité et c'est fort dommage... alors qu'un corps grand, petit, mince, gros, c'est juste naturel en toute simplicité d'être... Je suis et si quelqu'un me critique eh bien je suis encore avec tout mon corps et ses possibilités infinies... _I_
http://www.natureiki.fr

Sourire intérieur...Sourire de coeur

Avatar du membre
André Baechler
Administrateur
Administrateur
Messages : 2890
Enregistré le : 14.10.2009 14h21
Localisation : Fribourg, Suisse

Re: Identification au corps physique

Messagepar André Baechler » 13.01.2012 17h18

Annie a écrit :L'inconfort de se voir dans une glace n'est pas synonyme de non acceptation de soi!

... pas de non acceptation de soi (puisque l'on n'est pas notre corps)... mais d'un conflit ou d'une blessure en lien avec le corps physique que l'on habite.

Annie a écrit :Mais au fait, à quoi ça sert de se regarder nu dans un miroir?

Je ne l'évoquais pas dans le contexte de la pratique du Reiki et encore moins comme une pratique narcissique, mais juste comme un petit exercice personnel destiné à se confronter à son enveloppe physique, sans artifice, afin d'observer ce que cela éveille en soi (bien-être, harmonie, gêne, rejet, peur, ...) ;) Et en cas d'inconfort, chacun est libre ensuite de le rencontrer ou de l'occulter ^^

Même si j'affirme bien souvent que nous ne sommes pas notre corps physique, je pense qu'un rapport inconfortable à celui-ci témoigne d'une blessure personnelle qui demande à être guérie. Je ne peux envisager un chemin spirituel dans la dysharmonie avec mon enveloppe terrestre. Pour moi le paradoxe est que je ne suis pas mon corps physique, mais que mon rapport à celui-ci fait partie intégrante de mon cheminement spirituel.

Aurélie a écrit :A la base, je ne sais pas pourquoi l'homme se cache par rapport à ce physique... Les tribus vivent sans gène en harmonie avec la nature et nues, les animaux ne se mettent pas de tissus à la mode, les arbres ont pour seule écorce une mise à nue... L'être humain contemporain se dit évolué alors qu'il se cache avec des couches d'habits... en quoi cela gène d'être nu... Je crois que cela a été dévié par une malsainité au niveau de la sexualité et c'est fort dommage... alors qu'un corps grand, petit, mince, gros, c'est juste naturel en toute simplicité d'être...

Je te rejoins pleinement (au risque de me répéter) ^^
andré baechler - enseignant reiki et administrateur du forum - site - blog


Retourner vers « Religion, spiritualité, foi et croyances »

le forum de