Doit-on cloisonner notre quête spirituelle ?

Partagez ici sur ces différents thèmes...
Avatar du membre
christophe
Membre
Membre
Messages : 18
Enregistré le : 05.10.2011 16h48
Localisation : Var

Doit-on cloisonner notre quête spirituelle ?

Messagepar christophe » 11.10.2011 17h30

Tout d'abord un petit message à André qui m'aidera certainement à replacer ce sujet dans son post qui faisait référence à toutes les diverses branches et appellations du reiki. (Un de tes messages mais Impossible de le retrouver, Grhhh)

Donc pour faire suite à son message je voudrais avoir vos réponses au trouble qui me traverse aujourd'hui !

Nouveau sur votre forum (1 semaine) j'ai dévoré avec grand plaisir vos écrits, vos philosophies, vos outils pour toucher du bout du doigt le bien-être et la simplicité du bonheur en utilisant les cordes (je schématise) que le Reiki pouvait mettre à votre disposition.
Mais avec un peu de recul je me suis interrogé en me disant mais pourquoi devons-nous suivre tel ou tel courant d'énergie de vie. Pourquoi choisit-on le reiki, plutôt que le chamanisme, ou que la méditation, ou que ceux qui sont exclusivement portés sur le magnétisme etc. Et d'ailleurs pourquoi au final en choisit-on un de courant ?
Pourquoi existe-t-il autant de techniques, de praticiens spécialisés, de doctrines particulières...?

Ne pourrait-on pas au sens plus large faire son développement personnel (et pour moi une recherche de plénitude) de façon plus générique sans adhérer à tel ou tel mode de pensée, sans suivre exclusivement telle ou telle philosophie. Vous me direz rien ne m'oblige et c'est vrai...
Pourquoi l'être humain compartimente sans cesse les choses et complique tout ?
Pourquoi l'expérience et les recherches des uns et des autres ne pourraient pas se retrouver dans une "besace unique" sans code ni fermeture éclair ??

Pourquoi? Pourquoi ?

Mon début de réponse:
Je pense que tout être humain a depuis la nuit des temps appartenu à un groupe ou meute au sens animalier, cela lui apporte sécurité et confort et car il accepte difficilement l'isolement...
Mais je me trompe peut-être et désire avoir vraiment vos avis sur le pourquoi adhérer à telle ou telle pratique.

NB: Je n'ai absolument aucun avis négatif sur le Reiki.
Modifié en dernier par christophe le 11.10.2011 21h42, modifié 1 fois.
On rêve trop souvent les yeux fermés, rêvons plutôt les yeux ouverts

Avatar du membre
Martine
Membre
Membre
Messages : 2673
Enregistré le : 30.10.2009 16h31

Re: Doit-on cloisonner notre quête spirituelle ?

Messagepar Martine » 11.10.2011 18h17

Bonjour Christophe,

Ce qui va suivre ne concerne que mon parcours perso, mais je ne pense pas être la seule à avoir fait un petit bout de ce chemin-là.

J'ai débuté et découvert les énergies en formation de réflexologie, puis, je me suis tournée vers la Métamorphose que j'ai apprise et que j'enseigne, ensuite, j'ai testé d'autres voies avec la radiésthésie, l'accupressure, j'ai passé aussi par l'aromathérapie, la lithothérapie, un ptit chouilla de massage de détente et finalement le reiki :)

Comme tu peux le voir, mon parcours est assez étoffé et toujours en lien avec les énergies qui sont abordées, dans la pratique, de manière un peu différentes mais au final, j'ai envie de dire qu'il n'y a pas "des" mais "une" Energie. Et au fond, peu importe comment on travaille avec elle, elle se met de toute manière en mouvement.

En abordant l'accupressure, j'ai abordé quelques principes de base de médecine chinoise, avec le pendule, c'est l'intuition à l'état brut, la réflexologie allie le toucher, la Métamorphose est un lien magnifique entre le toucher et l'énergétique, etc..

Dans chacune de ces méthodes apprises, j'ai pris ce qui me convenait, ce que je "reconnaissais" et surtout ce qui me parlait dans les divers techniques, mais surtout, petit à petit avec un peu de ci et pas mal de ça, je me suis forgée ma propre philosophie de vie et ma spiritualité s'est révélée grâce à chacune de ces pratiques.

En fait, comme dans la vie en général, on prend ce qui nous convient ou ce dont nous avons besoin dans une expérience pour aller un peu plus loin.

Encore en ce qui me concerne, le reiki réunit les petites miettes que j'ai prises ici ou là et je me suis rendue compte que la philosophie qui s'en dégage est la plus proche de celle que je tends à vivre. Le reiki dans la simplicité, sans chichis, sans avoir besoin d'identifier de quel courant provient ça ou ça.

Depuis l'année dernière, je suis également une formation en Systémique, c'est une branche de la psychologie. Et bien crois-le ou non, il y a même des éléments que j'ai appris dans cette formation qui viennent tout naturellement amener leur eau au moulin de mon chemin. J'ai même souri le jour où je me suis retrouvée à faire un développement systémique lors d'une discussion avec une personne venue recevoir un soin.

Alors non, je ne crois pas qu'il soit nécessaire de choisir un courant ou un autre, je ne crois pas qu'il soit impératif de rester dans un carcan étroit et formaté qui ne convient pas à tous. D'ailleurs, si on en arrivait là, on plongerait la tête la première dans l'appartenance pure et dure, est-il besoin d'appartenir à un courant pour "tenir la route" sur son propre chemin ? je ne le crois pas.

Il me semble aussi que personne ici, n'impose un dogme ni une "loi" reiki. André est le premier à dire que le reiki dans la simplicité est un outil merveilleux mais je ne pense pas qu'il préconise de s'y enfermer.

Pour terminer, la spiritualité imposée dans sa pratique et sa manière d'être s'appelle une religion, tout le reste peut s'appeler spiritualité individuelle ou commune si plusieurs personnes partages les mêmes concepts mais dès que des règles strictes sont établies, on vire à nouveau dans la religion.

Sens-toi à l'aise de vivre ce qui te fait vibrer :).. prends ce qui t'aide à avancer, là où ce trouve cette aide, ne t'encombre pas de réflexions qui risquent de t'amener à des obligations ou interdictions que tu t'imposerais toi-même :)

Belle soirée encore ensoleillée et encore assez chaude pour la saison :O: |)

Avatar du membre
Tara
Membre
Membre
Messages : 643
Enregistré le : 19.12.2009 18h30
Localisation : Jura -France

Re: Doit-on cloisonner notre quête spirituelle ?

Messagepar Tara » 11.10.2011 18h28

Coucou !

Je suis très fan de ta facon innocente d'aborder les choses !

Je ne crois pas que la spiritualité soit si cloisonnée. Il y a différentes méthodes sur lesquelles on a posé des noms pour s'y retrouver et chacun attire à lui (plutôt que ne choisit) ce qui lui correspond le mieux.
Parfois cela se joue sur une rencontre, on entend un ami qui fait tel "truc" et l'on s'intéresse, ça nous "parle" et l'on essaie.
Es tu allé sur un site de méditation, un autre de medium, as tu cherché à rencontrer un chaman, un magnétiseur ?
Peut être juste que tes photos t'ont conduites jusqu'ici et cela te permet de te poser un moment de lire, de correspondre et de t'inspirer.
Rien ne t'empêche par la suite ou dés maintenant d'explorer les autres pistes si tu en as envie. D'ailleurs bien des personnes associent différentes pratiques comme tu pourras le voir (exemple: pierres, plantes etc...)
L'énergie reste l'énergie quelle que soit le nom posé dessus. Ce sont des couleurs différentes afin que chacun trouve celle qui lui sied le mieux, non pas parce qu'elle est meilleure mais parce que c'est celle qui nous touche le plus au fond de nous.
Si je veux faire une salade, non une soupe,( le temps y correspond mieux), Ma soupe; alors je peux choisir différents légumes selon mon gout ou un seul et ma soupe ne sera pas la même que celle du voisin mais ça reste des légumes ....
Il ne tient qu'à toi des les découvrir et de te faire" ta soupe !"

Bonne soupe ! :D >B<

Ps: la réponse de Martine arrive en même temps que j'envoie, tant pis je laisse.
www.lamedetara.fr
www.facebook.com/tamalou.fr

Avatar du membre
Martine
Membre
Membre
Messages : 2673
Enregistré le : 30.10.2009 16h31

Re: Doit-on cloisonner notre quête spirituelle ?

Messagepar Martine » 11.10.2011 18h47

Tara a écrit :Il ne tient qu'à toi des les découvrir et de te faire" ta soupe !"


Quel joli menu pour un soir d'automne, une soupe spirituelle )Y(

Pour cette saison des récoltes que l'on met en grange ou en conserve pour l'hiver, voilà un bien joli moyen de s'alimenter durant la saison froide, l'hiver, la saison du repos et de la méditation :)

Avatar du membre
christophe
Membre
Membre
Messages : 18
Enregistré le : 05.10.2011 16h48
Localisation : Var

Re: Doit-on cloisonner notre quête spirituelle ?

Messagepar christophe » 11.10.2011 19h57

Merci déjà pour votre sentiment.
Quand je vois le parcours de Martine et d'autres suis admiratif. De nature très curieux j'aspire chaque jour à m'ouvrir à différents domaines, qu'ils soient scientifique, littéraire ou artistique et j'ai soif de l'expérience de gens rencontrés.
Je ne suis expert en rien mais intéressé par tout. Je dis souvent que le temps me manque toujours pour approfondir complétement tel ou tel domaine, mais j'ai tendance en ce moment à, comme vous dites, picorer, (mais de donner aussi quand je peux) toutes les bonnes choses qui me font du bien. Et ce forum au sens large m'enrichit énormément !
Comme il y a des genres musicaux, j'accepte qu'il y ait des genres médicaux/spirituels.
L'essentiel c'est que la soupe ne fasse pas "un sacré pastis" dans ma tête ! Je laisse le thermomètre pas loin est au dessus de 40°C je me permettrai de faire appel à un de vous.
Bon appétit Messieurs dames.
Chris
On rêve trop souvent les yeux fermés, rêvons plutôt les yeux ouverts

Avatar du membre
André Baechler
Administrateur
Administrateur
Messages : 2890
Enregistré le : 14.10.2009 14h21
Localisation : Fribourg, Suisse

Re: Doit-on cloisonner notre quête spirituelle ?

Messagepar André Baechler » 11.10.2011 21h09

Bonjour :O:

Merci Christophe pour ce nouveau sujet que je ne vais finalement pas rattacher à un sujet lié au Reiki puisque tu abordes là un questionnement d'ordre plus général.

christophe a écrit :Pourquoi choisit-on le reiki, plutôt que le chamanisme, ou que la méditation, ou que ceux qui sont exclusivement portés sur le magnétisme etc. Et d'ailleurs pourquoi au final en choisit-on un courant ?
Pourquoi existe-t-il autant de techniques, de praticiens spécialisés, de doctrines particulières...?

Comme tu peux le constater en parcourant mes interventions sur le forum ainsi que mes regards sur le site web, j'ai beaucoup de peine avec les étiquettes, et pas seulement sur le plan spirituel ^^ Par exemple, il m'arrive bien souvent lorsqu'une personne "divinise" le Reiki en se prenant la tête, de l'inviter à en oublier le nom pour en retrouver l'essence.

Malheureusement, dans toute quête spirituelle, l'être humain a tendance à faire du chemin... un but. Le but est unique pour tous, seul les chemins pour y parvenir diffèrent, et lorsque l'on fait du Reiki un but, il y a un problème... :\ Alors finalement, peu importe le nombre de techniques, même si certaines sont faites de nombreux détours, il n'y a pas de mal à choisir un chemin sinueux. Pour ma part j'ai toujours appris que le plus court chemin entre deux points était la ligne droite et dans ce sens il me plaît de privilégier la simplicité ^^

Les doctrines et le dogmatisme sont juste des prisons inventées par l'homme sectaire qui se doit de baliser son chemin pour le protéger et le rendre unique. Ainsi un merveilleux chemin ouvert se transforme en un sombre tunnel et les personnes l'empruntant tombent dans l'enfermement et la peur... pour bien souvent ne jamais parvenir à l'autre bout du tunnel.

Alors bien sûr certains choisissent dans leur quête spirituelle d'emprunter un chemin tout tracé, alors que d'autres tracent leur propre chemin. Ce choix incombe à chacun, l'important étant toujours de ne pas s'attacher au chemin ;)

¦3¦
andré baechler - enseignant reiki et administrateur du forum - site - blog - messages


Retourner vers « Religion, spiritualité, foi et croyances »

le forum de