La France, favorable au suicide assisté

Abordez ou partagez ici un thème ou un fait de société actuel.
Avatar du membre
Annie
Administratrice
Administratrice
Messages : 4147
Enregistré le : 22.11.2009 1h52
Localisation : Sud de la Picardie - France
Contact :

La France, favorable au suicide assisté

Messagepar Annie » 17.12.2013 14h12

Bonjour à tous ¦3¦

Je lis ceci ce matin :

LeMonde.fr a écrit :La conférence citoyenne sur la fin de vie s'est prononcée, lundi 16 décembre, en faveur du suicide assisté et de la création d'une exception d'euthanasie, selon le principe qu'il n'y a non pas « une », mais « des » fins de vie. Celle-ci s'appliquerait dans les cas où le patient ne peut exprimer sa volonté.
Ce groupe de travail représentatif de la diversité de la société française rendait, lundi 16 décembre, un avis sur la question délicate de l'euthanasie active et du suicide assisté, jusqu'à présent interdits en France."

Les esprits évoluent, ce serait si humainement honorable que cela arrive en France aussi >:D< ...

_I_ >R<
Image www.lumireiki.fr

Avatar du membre
André Baechler
Administrateur
Administrateur
Messages : 2890
Enregistré le : 14.10.2009 14h21
Localisation : Fribourg, Suisse

Re: La France, favorable au suicide assisté ( 16.12.2013 )

Messagepar André Baechler » 17.12.2013 16h52

Bonjour :-)

Oui, les esprits bougent et en France le peuple français est majoritairement favorable à la légalisation du suicide assisté. Le frein rencontré toutes ces dernières années se situe au plan politique. Il faudra voir qui osera se mouiller en premier sur ce thème qui va bousculer de nombreuses classes de la population, dont les milieux catholiques ;-)

L'important sera sans doute de ne pas introduire un cadre juridique trop lourd et compliqué. Ici en Suisse toute la pratique du suicide assisté repose sur une simple loi précisant que l'on peut aider quelqu'un à mourir, dès l'instant où on ne le fait pas pour un motif égoïste ou pécunier. Tout tient en une seule phrase et ça fonctionne parfaitement ainsi.

Le suicide assisté pourrait être pour la France une première entrée en matière, ouvrant la porte dans un deuxième temps à l'euthanasie active. Le plus simple serait encore de légaliser directement les deux.

LeMonde.fr a écrit :... Celle-ci s'appliquerait dans les cas où le patient ne peut exprimer sa volonté. ...

Il s'agit là sans doute d'une grosse bourde de journaliste, une de celles qui font que l'opinion publique s'effraie à l'idée de l'euthanasie. En effet, aucun pays ne pratique officiellement l'euthanasie active si le patient n'a pu clairement en exprimer la volonté ! Il ne s'agit pas de décider que sa belle-mère est devenue encombrante pour s'en débarrasser alors qu'elle est dans l'incapacité d'exprimer sa volonté ^^

En Suisse le suicide assisté (ou départ assisté comme je préfère l'appeler) se pratique très simplement. La personne doit disposer d'un dossier médical attestant de sa situation. Elle doit fournir également une attestation de capacité de discernement ainsi qu'une lettre manuscrite demandant expressément l'aide au départ. Un document notarié peut remplacer la lettre manuscrite si la personne n'est plus en mesure de l'écrire de sa main. Ensuite le dossier est transmis à un accompagnant (dont je fais partie). Nous allons visiter la personne afin de s'assurer du bien-fondé de la demande. Nous l'accompagnons dans la plus grande neutralité en l'informant de la procédure, en testant sa motivation, ses raisons, puis fixons une date si celle-ci le souhaite. Un médecin nous fournit l'ordonnance pour la potion létale que nous allons chercher en pharmacie, que nous préparons et mettons à disposition de la personne le moment convenu. Nous lui rappelons qu'elle est libre de renoncer jusqu'à la dernière seconde. Une fois que nous constatons le décès, nous assumons les démarches auprès de la police, du médecin légiste, puis le corps peut être emporté par les pompes funèbres dans les heures qui suivent, sans passer par la médecine légale. Je précise que la démarche est totalement gratuite pour la personne qui souhaite s'en aller...

Voilà quelques précisions qui je l'espère apaiseront les esprits inquiets face à cette pratique.

Si cette démarche vous interpelle, n'hésitez pas à vous exprimer :-)

Vous pouvez également effectuer une recherche ci-dessous sur mon blog où je m'exprime également sur ce thème.

  sur le forum
  sur le blog
  parmi les photos
  globalement
plus d'informations concernant les recherches...


¦3¦
andré baechler - enseignant reiki et administrateur du forum - site - blog - messages

Avatar du membre
Sircée
Membre
Membre
Messages : 194
Enregistré le : 08.04.2013 13h39
Localisation : Reims

Re: La France, favorable au suicide assisté

Messagepar Sircée » 17.12.2013 17h58

Je ne suis pas "contre" et je trouve qu'il est normal qu'une personne décide de ne plus accepter la Vie avec ses souffrances.
Il n'empêche que je suis très inquiète.
Je ne sais pas comment cela est vécu, perçu de l'autre côté...

Arfff

Avatar du membre
André Baechler
Administrateur
Administrateur
Messages : 2890
Enregistré le : 14.10.2009 14h21
Localisation : Fribourg, Suisse

Re: La France, favorable au suicide assisté

Messagepar André Baechler » 17.12.2013 18h10

Sircée a écrit :Il n'empêche que je suis très inquiète.
Je ne sais pas comment cela est vécu, perçu de l'autre côté...

C'est un questionnement auquel personne ne pourra jamais t'apporter de réponse absolue ^^

Personnellement, je pense que chaque être est en droit de disposer de sa vie. Il faut bien être conscient que dans le cas concret, il ne s'agit pas d'un acte s'opposant à l'ordre naturel des choses, mais d'une manière de faciliter et d'adoucir le départ, à l'image pour moi d'une césarienne qui facilite une naissance difficile. La mort n'est-elle d'ailleurs pas une naissance ? ;-)

Les personnes qui choisissent de s'en aller ainsi sont généralement très sereines et en paix avec leur choix. Le départ lui-même est très doux puisqu'il s'apparente à une narcose profonde (endormissement, puis arrêt progressif des fonctions vitales). Concernant ton questionnement, j'ai la conviction personnelle qu'un départ en paix est la meilleure manière s'assurer la suite... */\* ^^
andré baechler - enseignant reiki et administrateur du forum - site - blog - messages

Avatar du membre
salva
Membre
Membre
Messages : 195
Enregistré le : 01.12.2013 14h18
Localisation : Seine & Marne (145m)

Re: La France, favorable au suicide assisté

Messagepar salva » 17.12.2013 18h36

C'est clair que pour les proches, et peut-être même pour le malade concerné, les souffrances doivent être difficile à endurer.
Le sujet reste tout de même délicat, car il y a déjà eu des rémissions de cas que la médecine pensait être totalement désespérés ...

balicinta
Membre
Membre
Messages : 738
Enregistré le : 14.05.2012 16h54
Localisation : Là où la parole est libre...

Re: La France, favorable au suicide assisté

Messagepar balicinta » 17.12.2013 19h27

Bonsoir <|> |)

En Belgique l'euthanasie est légalisée depuis 2002. Et ce n'est pas le "raz-de-marée" que les opposants à la loi craignaient.
Selon les chiffres de 2011, il s'agirait de +/- 1% des décès.
Cette année, un projet d'extension de la loi a été déposé : il est question d'étendre la légalisation de l'euthanasie aux mineurs d'âge et aux personnes démentes. La première étape (chambre des représentants) a été franchie il y a peu. Le vote doit encore être validé par le Sénat.

Mais ce n'est pas du cadre légal dont j'avais envie de vous parler. Donc, André, Annie ou Marielle, déplacez si vous voulez ! ;)

Ma mère est morte il y a 10 ans des suites d'une "longue maladie" comme on dit pudiquement. En fait, elle est morte dans un état physique d'indignité totale... Elle a mis au total 4 ans à mourir d'une maladie neurologique dégénérative qui l'a petit à petit privée de toute autonomie mais surtout, pendant la dernière année, de l'usage de la parole, de la déglutition, etc. Le jour de sa mort, elle pesait moins de 30 kg...
Elle me regardait en agitant les lèvres, avec de grosses larmes qui coulaient. Et moi, à côté, je parlais, je parlais pour tenter de noyer le désespoir de cette impossibilité de communiquer.
Mes enfants, adolescents à l'époque, m'ont demandé 2 mois avant sa mort, pour ne plus aller la voir. Et j'ai accepté. <:-|
Ma mère était catholique pratiquante et n'a jamais répondu aux "bouées" que ma soeur et moi lui avons lancées.
Quand, enfin, elle est entrée dans le coma, j'ai eu "le courage" de demander à son médecin de l'aider à partir dignement car elle avait des râles très impressionnants. Il m'a répondu qu'elle ne souffrait pas !!!!!!!
Elle a encore tenu 4 jours.

Avant cette expérience douloureuse, ma position vis-à-vis de l'euthanasie était une position d'ouverture : chaque personne qui souffre a le droit de choisir le moment de sa mort, même si cela est parfois vécu comme un abandon par les proches. Donc, oui à l'euthanasie, avec l'information et la communication nécessaires pour que ce départ soit vécu dans la paix.

Après le décès de ma mère, j'étais moins nuancée... J'étais plus dans la revendication ! Et j'ai demandé clairement à mon mari et à mes enfants qu'ils m'aident à partir dignement si j'étais un jour dans l'incapacité de décider en toute conscience.

Et puis...
Au mois d'octobre, un ami est décédé. Il avait 55 ans et un cancer en phase terminale. Il n'avait pas "mal" mais n'arrivait quasi plus à respirer. Il a donc "pris rendez-vous".
Il est mort un mercredi et le vendredi, j'ai "senti" sa présence, dans la détresse et dans une énorme colère. Comme s'il avait fait un pied de nez monumental à la mort mais qu'il était loin de l'avoir acceptée.
Oui, je sais que je sors du sujet mais cette expérience de médiumnité (désagréable pour la première fois et qui a duré 3 semaines !) a un peu chamboulé ma position... :\ ^z^

Si je reste dans une tolérance absolue vis-à-vis de la décision de chacun, je me pose désormais la question de l'âme... */\*
Et si l'heure de la mort avait un sens ?
Et si quand on défie la mort (et ceci serait le cas aussi en cas d'acharnement thérapeutique), on condamnait l'âme à errer jusqu'à être "prête" ?
Et que devient notre relation au divin, à Dieu ?
N'est-ce pas la liberté de trop ?

Je vous assure que je n'ai aucune réponse à ces questions. Elles m'embarrassent plutôt mais je sens que je ne pourrai faire l'économie de ce cheminement.

Je souhaite sincèrement n'avoir choqué personne dans mes propos.
Je suis soulagée d'avoir pu "déposer" ces "quelques mots" !! ;) :D

Belle soirée à tous dans la Lumière.

¦3¦ */\* ¦3¦
"alors, quand l'homme chante, c'est qu'il est libre"

Avatar du membre
Sircée
Membre
Membre
Messages : 194
Enregistré le : 08.04.2013 13h39
Localisation : Reims

Re: La France, favorable au suicide assisté

Messagepar Sircée » 17.12.2013 19h38

Je te comprends parfaitement Balicinta.
Et c'est la question que je me pose aussi...
Oui, on a le droit de mourir dignement, le plus en paix possible, en accord avec son moi profond, son âme, être en paix avec sa Vie, et Dieu dans la foulée pourquoi pas.
Mais après???
Ce pieds de nez à la Mort, et à sa programmation, n'est-elle pas quelque part un manquement à ce qui a été programmé et accepté dans ce contrat avant notre conception.

Oui, André, je n'aurai sans doute pas la réponse, pas tout de suite en tous les cas....j'attends de voir.

Avatar du membre
André Baechler
Administrateur
Administrateur
Messages : 2890
Enregistré le : 14.10.2009 14h21
Localisation : Fribourg, Suisse

Re: La France, favorable au suicide assisté

Messagepar André Baechler » 17.12.2013 20h01

Et oui, le poids de nos conditionnements judéo-chrétiens est notre pire fardeau ^^

Pour vous taquiner un peu je vous pose cette question : Est-il judicieux d'imposer par césarienne le jour d'une naissance ? Est-il correct de "forcer" une naissance qui naturellement ne devrait peut-être pas avoir lieu ? Voilà juste une petite réflexion du même ordre ^^

La mort est à mes yeux un passage et tous les jugements que nous aurons à subir ne serons que nos propres jugements. Si mourir est une manière de fuir nos problèmes, ceux-ci nous suivront sans aucun doute. Si mourir est un passage obligé et que nous franchissons ce pas paisiblement après s'y être préparés, alors nous partirons légers...

J'ai connu des centaines de personnes naturellement décédées à ce jour et je peux vous assurer que leur "après" n'est qu'une prolongation de leur "avant". Celles qui partaient en paix s'envolaient littéralement. Alors que celles qui, tourmentées, refusaient le départ jusqu'au dernier moment étaient bien souvent présentes et toujours aussi tourmentées dans les jours suivant le décès.

¦3¦
andré baechler - enseignant reiki et administrateur du forum - site - blog - messages

balicinta
Membre
Membre
Messages : 738
Enregistré le : 14.05.2012 16h54
Localisation : Là où la parole est libre...

Re: La France, favorable au suicide assisté

Messagepar balicinta » 17.12.2013 20h12

Petite précision : je ne vais pas développer mon cheminement ici mais je peux t'assurer, André, que dans mon cas, il n'y a pas de conditionnement judéo-chrétien... :)

D'autres conditionnements,oui, sans doute.

Ne penses-tu pas que le questionnement fait grandir et est libératoire ?

André Baechler a écrit :Celles qui partaient en paix s'envolaient littéralement. Alors que celles qui, tourmentées, refusaient le départ jusqu'au dernier moment étaient bien souvent présentes et toujours aussi tourmentées dans les jours suivant le décès.


Tu as raison.

André Baechler a écrit : Est-il judicieux d'imposer par césarienne le jour d'une naissance ? Est-il correct de "forcer" une naissance qui naturellement ne devrait peut-être pas avoir lieu ?


Judicieux ? Je ne me suis pas posée la question dans ces termes... Mes 2 enfants sont nés par césarienne. L'aînée en urgence, le second programmé. Et bien, pas facile la programmation !! :p Et sans entrer dans les détails techniques, '¬' il ne voulait pas sortir !!!

Ce qui m'interpelle ici, c'est le cheminement des "âmes". Alors, si certains membres du forum ont des expériences vécues à ce sujet, cela m'intéresse, en MP si vous voulez...

¦3¦ */\* ¦3¦
"alors, quand l'homme chante, c'est qu'il est libre"

Avatar du membre
André Baechler
Administrateur
Administrateur
Messages : 2890
Enregistré le : 14.10.2009 14h21
Localisation : Fribourg, Suisse

Re: La France, favorable au suicide assisté

Messagepar André Baechler » 17.12.2013 20h30

balicinta a écrit :Petite précision : je ne vais pas développer mon cheminement ici mais je peux t'assurer, André, que dans mon cas, il n'y a pas de conditionnement judéo-chrétien.

Mon point de vue sur la question (qui n'est que mon point de vue ^^) est qu'indépendamment de notre propre éducation, nous héritons tous des conditionnements de nos ancêtres. Ceux-ci font de la sexualité un tabou, du plaisir une culpabilité, de la souffrance une obligation, ... et j'en passe...

Bien évidemment tu l'auras compris, je n'ai pas le moindre problème avec la césarienne ^^ Je lançais juste une petite réflexion sur le thème de l'âme qui ne veut peut-être pas s'incarner ;-)

¦3¦
andré baechler - enseignant reiki et administrateur du forum - site - blog - messages


Retourner vers « On en parle... »

le forum de