SwissReiki, reconnaissance du Reiki dans notre société ?

Abordez ou partagez ici un thème ou un fait de société actuel.
Avatar du membre
salva
Membre
Membre
Messages : 195
Enregistré le : 01.12.2013 14h18
Localisation : Seine & Marne (145m)

Re: SwissReiki, reconnaissance du Reiki dans notre société ?

Messagepar salva » 05.01.2014 14h05

Bonjour à tous,

Annie a écrit :... via Pôle Emploi pour assuré des formations du niveau 1 à la maîtrise enseignante, et cela en un temps bien agendé, le plus vite possible <:-|


Le risque avec ce genre de méthode c'est que l'on risque d'avoir des vagues de praticiens qui exerceront sans aucune conviction, voir sans Amour, mais juste pour pouvoir exercer un métier et avoir une rémunération. Je n'ose même pas imaginer les dérives qu'il pourrait y avoir, par exemple par des personnes qui pourraient prétendre à être enseignants et prodiguant de fausses initiations ... :((

Je pense aussi que le Reiki a lieu d'être reconnu de plus en plus, et j'ai l'impression que c'est peu à peu le cas; par exemple lors d'un passage de niveau reiki à Paris auquel étaient présents presque une vingtaine de personnes, plus de la moitié faisait partie du corps médical (aide soignante, acupuncteur, orthoptiste, ...). Je trouve que c'est plutôt bon signe ;)
Mais de là à créer des usines à praticiens reiki, juste pour avoir une activité professionnelle et contribuer de manière massive aux cotisations sociales, là j’émets de sérieuses réserves.

Annie, j’adhère tout à fait à ton travail "artisanal" et personnalisé. Cela permet d'avoir un meilleur suivi des jeunes initiés, d'avoir un enseignement de qualité et pas industrialisé, de garder un meilleur contact avec eux et surtout une véritable complicité avec des personnes motivées Î3

Bonne fin de week-end à tous ! :O:

Avatar du membre
Annie
Administratrice
Administratrice
Messages : 4147
Enregistré le : 22.11.2009 1h52
Localisation : Sud de la Picardie - France
Contact :

Re: SwissReiki, reconnaissance du Reiki dans notre société ?

Messagepar Annie » 05.01.2014 14h46

>R<
salva a écrit :Le risque avec ce genre de méthode c'est que l'on risque d'avoir des vagues de praticiens qui exerceront sans aucune conviction, voir sans Amour, mais juste pour pouvoir exercer un métier et avoir une rémunération.

On ne peut blâmer un demandeur d'emploi de saisir toute opportunité pour reprendre une activité, et dans l'ensemble, il est certain que bon nombre seraient sérieux et sincères, mais c'est cette notion de résultat rapide qui est dérangeante, autant que cette poursuite jusqu'à la maîtrise enseignante qui parait obligatoire pour s'installer et gagner sa vie.
Ce n'est pas aussi simple que cela!

D'autre part, considérée comme "Formation continue de l'adulte", un suivi personnel est demandé et répertorié, avec pointage annuel et compte-rendu pédagogique.
Il serait navrant en effet de pénaliser une personne qui arrête par exemple au niveau 2, comprenant que ce chemin personnel inclut une dimension spirituelle propre à respecter, tout en pénalisant également l'instructeur pour défaut de contrat, en cours de route.

Chacun n'est pas apte à devenir enseignant, cela demande des capacités de communication et de psychologie, une envie de transmettre surtout, bref, si l'idée est judicieuse et part d'un bon sentiment, il faut encore affiner ce projet dans sa réalisation.

salva a écrit : Je n'ose même pas imaginer les dérives qu'il pourrait y avoir, par exemple par des personnes qui pourraient prétendre à être enseignants et prodiguant de fausses initiations ... :((

Là, il en va du discernement du futur aspirant, de se renseigner sur la bonne réputation de son futur enseignant, et demander aussi à voir ses certifications, même si cela n'est pas une garantie de résultats ^^

L'univers est parfait, alors, faisons confiance */\* ...

_I_ >R<
Image www.lumireiki.fr

Avatar du membre
André Baechler
Administrateur
Administrateur
Messages : 2890
Enregistré le : 14.10.2009 14h21
Localisation : Fribourg, Suisse

Re: SwissReiki, reconnaissance du Reiki dans notre société ?

Messagepar André Baechler » 05.01.2014 18h34

Bonjour :O:

joss a écrit :Une professionnalisation trop marquée, serait à mon avis une erreur, car cela passerait par des lois et obligations qui mettrait dès lors un carcan au Reiki (qui deviendrais alors plus ou moins figé) et à toutes les personnes de bonnes volontées qui désirent pratiquer sans pour autant être professionnel. "Méchant, tu seras puni pour exercice illégal du Reiki" !!!
Je serais plutôt partisant d'un reiki libre et qui laisse respirer que d'un reiki-professionnel. Il va bien sûr de la responsabilité des enseignants de faire vivre Reiki et de transmettre avec discernement avec le coeur et un esprit avisé.

Î3 Pour moi, tout est dit ;-)

Tout ce que l'homme enferme, politise et dogmatise finit immanquablement par perdre son âme.

Le Reiki est un chemin parmi d'autres, et quand l'être humain cesse de s'accrocher au chemin, alors il fait de grands pas ^^

¦3¦
andré baechler - enseignant reiki et administrateur du forum - site - blog - messages

chamanou
Membre
Membre
Messages : 2
Enregistré le : 30.12.2013 15h24

Re: SwissReiki, reconnaissance du Reiki dans notre société ?

Messagepar chamanou » 07.01.2014 17h50

Il y a du pour et du contre.. La reconnaissance passe par des bases qui n'empêchent pas l'amour ni le reste ; "amour" peut de toutes façons êtres absent dans "l'artisanat".
L'Ego est partout et la recherche de reconnaissance masquée par le "don" aux autres aussi.
Mais ces bases qui feraient que nous serions reconnus par les autorités et remboursables par les mutuelles et qui passent par un minimum de connaissances en anatomie et en psychanalyse (pour nous aussi) permettraient d'éviter les erreurs et les dérives, ou pire le manque de rapidité à aller voir un spécialiste quand on décèle quelque chose d'anormal, ou reconnaître un psychotique.. ce qui nous préserverait.. nous..!. L'Univers est parfait certes.. mais nous, on a encore du travail, à commencer par s'interroger sur nos réelles motivations.
Laisser s'embourber le reiki dans la non-reconnaissance officielle revient à nous mettre au départ de l'acupuncture, du shiatsu ou de l'ostéopathie.. Ce sont des pratiques maintenant reconnues et elles n'ont pas perdu leur âme pour autant..
Modifié en dernier par André Baechler le 07.01.2014 18h33, modifié 1 fois.
Raison : Majuscules en début de phrase

Avatar du membre
Annie
Administratrice
Administratrice
Messages : 4147
Enregistré le : 22.11.2009 1h52
Localisation : Sud de la Picardie - France
Contact :

Re: SwissReiki, reconnaissance du Reiki dans notre société ?

Messagepar Annie » 07.01.2014 18h34

Bonsoir :)

Chacun exprime son point de vue, il est bien compris ;)

J'aimerais souligner l'importance du soin à rédiger les messages déposés sur cet espace, et encourager les nouveaux venus à se pencher sérieusement sur la manière de s'exprimer sur le forum.

Merci ^^ ...

_I_ >R<
Image www.lumireiki.fr

Avatar du membre
André Baechler
Administrateur
Administrateur
Messages : 2890
Enregistré le : 14.10.2009 14h21
Localisation : Fribourg, Suisse

Re: SwissReiki, reconnaissance du Reiki dans notre société ?

Messagepar André Baechler » 07.01.2014 19h15

Bonjour :O:

chamanou a écrit :Mais ces bases qui feraient que nous serions reconnus par les autorités et remboursables par les mutuelles et qui passent par un minimum de connaissances en anatomie et en psychanalyse (pour nous aussi) permettraient d'éviter les erreurs et les dérives, ou pire le manque de rapidité à aller voir un spécialiste quand on décèle quelque chose d'anormal, ou reconnaître un psychotique.

Je rappelle juste que la pratique du Reiki ne nécessite aucune analyse, compréhension ou connaissance en anatomie ou psychanalyse puisque celle-ci ne débouche sur aucun diagnostic. Ces connaissances ne sont donc en rien garantes à mes yeux de la qualité du thérapeute.

De nombreux praticiens sont dans l'analyse de leurs propres ressentis et dans l'interprétation de ceux-ci, mais je rappelle que cette démarche parfois intrusive occasionnant de nombreuses dérives ne fait bien évidemment pas partie du Reiki.

Ceci dit, pas besoin de formation particulière pour encourager une personne à aller consulter son médecin si elle présente des symptômes alarmants ;-)

¦3¦
andré baechler - enseignant reiki et administrateur du forum - site - blog - messages


Retourner vers « On en parle... »

le forum de