SwissReiki, reconnaissance du Reiki dans notre société ?

Abordez ou partagez ici un thème ou un fait de société actuel.
MaCha
Membre
Membre
Messages : 4
Enregistré le : 03.12.2013 16h56
Localisation : La Côte - Nyon - Vaud - Suisse

SwissReiki, reconnaissance du Reiki dans notre société ?

Message par MaCha » 08.12.2013 19h58

Bonjour à tous,

je suis membre d'une association "SwissReiki" (http://www.swissreiki.org) qui rassemble des praticiens en Reiki et toutes autres personnes convaincues par le Reiki, et qui souhaitent - dans l’intérêt des patients et des praticiens :

- conserver l’éthique et la crédibilité de la pratique du Reiki
- développer l’usage thérapeutique du Reiki
- œuvrer pour une pleine reconnaissance de la pratique thérapeutique du Reiki par la société


Aujourd'hui il s'ouvre une vrai opportunité pour le Reiki, en Suisse, de se diriger vers une meilleure reconnaissance au niveau de la société.
Pour cela un dossier d’identification de la méthode du Reiki devrait être déposé d'ici le printemps 2014. Bien sûr, ces démarches demandent un gros travail administratif et les démarches sont plutôt coûteuses ( 5000.-CHF, voir plus).

Cela fait 3 ans que SwissReiki œuvre dans ce sens. Et l'association a encore besoin d'aide et de soutien pour y arriver.

L'opportunité est bien là...

Je constate qu'encore aujourd'hui il manque un véritable lien entre les différents "maîtres" Reiki et leurs élèves.... Et si une association comme SwissReiki permettrai justement de "faire le Lien " ? De créer une véritable Union dans le domaine du Reiki en Suisse ? Qu'il existe enfin une "Vie associative" entre praticiens bénévoles et praticiens professionnels,...chacun a sa place.

Qu'en pensez-vous ? Vos avis m'intéresse ? N’hésitez pas à réagir ? Aviez-vous connaissance de SwissReiki (association née en 2010) ?

Merci d'avance pour vos remarques ou réponses.

Bien à vous et beaucoup de Lumière dans vos coeurs pour cette fin d'année 2013.

Martine Chabal
Modifié en dernier par André Baechler le 09.12.2013 7h49, modifié 1 fois.
Raison : Je me suis juste permis de raccourcir le titre en retirant "2014" afin qu'il n'apparaisse pas tronqué dans les messages de réponse.
www.espace-eveil.ch

Tout plein de Bonheur pour un monde Meilleur !

Avatar du membre
André Baechler
Administrateur
Administrateur
Messages : 2891
Enregistré le : 14.10.2009 14h21
Localisation : Fribourg, Suisse
Contact :

Re: SwissReiki, reconnaissance du Reiki dans notre société ?

Message par André Baechler » 08.12.2013 22h50

Bonsoir |)

Merci Martine pour l'ouverture de ce nouveau sujet :-) J'ai suivi de loin la création de SwissReiki, sans pour autant ressentir le besoin de m'en rapprocher. Je n'ai absolument rien contre la démarche, mais je ne ressens tout simplement pas le besoin de militer pour l'acceptation et l'intégration du Reiki au sein de nos institutions. Le Reiki est pour moi avant tout un outil personnel qu'il me plaît de transmettre en tant qu'enseignant. Je n'ai bien évidement rien contre la thérapie et d'ailleurs bon nombre de mes élèves sont aujourd'hui actifs dans les soins.

Il existe de multiples orientations relativement divergentes dans le Reiki et je ne suis pas convaincu qu'il soit possible en Suisse (ou ailleurs) de l'unifier en un seul courant. Pour ma part, j'essaie à mon échelle d'en rester au plus près possible de ce que nous connaissons des racines du Reiki et c'est ma manière de le transmettre dans le respect.

On me demande souvent si je pense que le Reiki risque de se perdre un jour dans la dispersion et les dérives... Peut-être oui ! L'important n'est pas de s'y accrocher. Je crois que le Reiki est à vivre et non à défendre. Quand l'être humain s'accroche à un courant spirituel, à un enseignement, il le fige et finit immanquablement par le tuer. Les religions nous l'ont largement démontré au fil de l'histoire...

L'impermanence de notre monde terrestre nous enseigne que le meilleur de ce que la vie peut nous offrir se trouve dans l'instant présent. Je préfère donc vivre au mieux ici et maintenant, sachant que tout ce que l'être humain a créé, nommé, formaté... le temps se chargera de le défaire. L'important n'est pas le véhicule que nous empruntons, mais je chemin que nous choisissons de parcourir. Voilà sur un plan imagé mon point de vue sur la question ^^

N'hésitez-pas à vous exprimer sur le sujet, même si vous ne vivez pas en Suisse ;-)

¦3¦
andré baechler - enseignant reiki et administrateur du forum - site - blog - messages

Francis Vendrell
Membre
Membre
Messages : 6
Enregistré le : 04.05.2011 20h40

Re: SwissReiki, reconnaissance du Reiki dans notre société ?

Message par Francis Vendrell » 17.12.2013 16h54

Bonjour,

Merci à Martine d'avoir amené le thème de la reconnaissance du Reiki en Suisse (ou ailleurs) et à André pour son intervention.

En tant que président actuel de SwissReiki, je souhaite préciser que le but de l'association n'est pas spécifiquement de rassembler tous les praticiens en Reiki de Suisse, ni de structurer les formations en Reiki avec une orientation spirituelle, d'auto-guérison ou de développement personnel.

Nous proposons une structure pour nous faire entendre, par exemple auprès de nos autorités, et répondre à des besoins de reconnaissance pour les praticiens ayant une orientation thérapeutique ou professionnelle. Notre but n'est pas de défendre un courant spirituel mais de créer les meilleures conditions possibles pour que chacun puisse à la fois "vivre son Reiki" et recevoir du Reiki.

Une opportunité unique existe actuellement en Suisse pour aller de l'avant pour une reconnaissance complète de la méthode du Reiki. Pourquoi ne pas la saisir? Je parle ici de la pratique professionnelle. Une telle reconnaissance aura cependant des effets positifs aussi pour les pratiques non rémunérées. Un manque de reconnaissance aura au contraire des effets délétères. Je ne souhaite pas devoir pratiquer le Reiki caché, dans des catacombes. Cela engendre la suspicion. Le manque de reconnaissance engendre une spirale négative de développement.

De plus je ne suis pas le seul à estimer que c'est une nécessité éthique pour un praticien dans le domaine de la santé, quel qu'il soit, que de faire partie d'une association. Celle-ci vise en particulier à éviter des dérives et toutes sortes de problèmes, par exemple en proposant un code de déontologie. Elle vise à mettre les praticiens en contact pour favoriser les échanges, pour que chacun puisse s'améliorer et aller de l'avant. En cela nous partageons, me semble-t-il, les objectifs de ce forum, qui opère un regroupement.

On oublie trop souvent le point de vue des patients ou futurs praticiens. N'oublions pas que les Suisses ont voté avec une double majorité en 2009 pour inscrire dans leur constitution la prise en compte des médecines complémentaires. Nos voisins français nous en envient...

Or le peuple suisse est composé majoritairement de patients! Il souhaite donc avoir un meilleur accès aux thérapies complémentaires en général et au Reiki en particulier. Cela implique une reconnaissance officielle et de ne pas aller devoir quémander du Reiki dans des catacombes avec tous les risques que cela implique.

Je suis parfois étonné de certaines contractions qu'expriment les praticiens en Reiki. Nous souhaitons majoritairement que le Reiki puisse être dispensé dans les hôpitaux, mais en même temps, il existe une forme de révolte latente contre le "système" (peut-être nourrie par la peur que l'on puisse se faire manger par lui si l'on se plie à certaines de ses exigences).

Toutes les portes sont ouvertes maintenant en Suisse pour la reconnaissance des thérapies complémentaires. Parfois, j'ai l'impression que ce sont les praticiens en Reiki qui referment eux-mêmes les portes, de l'intérieur, qui s'enferment de leur propre volonté, et... qui restent figés. Serait-ce un problème de capacité d’adaptation aux développements de la société? Autrement dit, il y a une demande de reconnaissance, mais sans devoir changer ou adapter quoi que ce soit à notre pratique. On se pose en victime passive. C'est quand même une bonne chose que de faire une analyse de conscience...

N'oublions pas que Mikao Usui devait avoir une grande conscience politique vu qu'il fut secrétaire d'un homme politique, lui-même maire de Tokyo (que l'on me corrige sur ce point si je dis une bêtise). Il y a d'autres éléments qui vont dans ce sens (voir le dernier livre de Arjava Petter). Les orientations qu'il donna au Reiki dès les débuts englobèrent les aspects sociétaux de son époque. Le Reiki a une énorme capacité à s'adapter aux circonstances, je pense que nous devons nous montrer souple et aller dans le sens d'une diffusion plus responsable du Reiki que ce que l'on a fait jusqu'aujourd’hui en occident. Et nous sommes tous dans le même bateau...
www.cefr.net
www.swissreiki.org

Avatar du membre
André Baechler
Administrateur
Administrateur
Messages : 2891
Enregistré le : 14.10.2009 14h21
Localisation : Fribourg, Suisse
Contact :

Re: SwissReiki, reconnaissance du Reiki dans notre société ?

Message par André Baechler » 17.12.2013 17h06

Merci Francis pour toutes ces précisions éclairant la démarche de SwissReiki :-)
andré baechler - enseignant reiki et administrateur du forum - site - blog - messages

chamanou
Membre
Membre
Messages : 2
Enregistré le : 30.12.2013 15h24

Re: SwissReiki, reconnaissance du Reiki dans notre société ?

Message par chamanou » 30.12.2013 15h30

Bonjour, de Paris, j'ai eu connaissance de cette initiative géniale pour la reconnaissance du Reiki, je partage avec vous:

www.reiki-professionnel.com
Bonne journée!

joss
Membre
Membre
Messages : 96
Enregistré le : 05.07.2010 12h27
Localisation : Poitiers

Re: SwissReiki, reconnaissance du Reiki dans notre société ?

Message par joss » 03.01.2014 23h46

Ne parlons pas de la France, qui semble effectivement gouvernée par la caste des prescripteurs (la plupart du temps) enfin des médecins, pardon pour le lapsus et pharmaciens soumis au dictat des multinationales du médicament. Enfin la chasse aux sorcières n'existe plus.

En étant optimiste, au moins trois fédérations existent (dont une plus ou moins, enfin plus que moins propriétaire...) et un nouveau regroupement pour la professionnalisation, qui me semble intéressante dans sa démarche mais peu être trop stricte pour y adhérer. Enfin, la reconnaissance progresse en France, notamment par Pôle Emploi et une timide approche dans certains hôpitaux. De plus quelques assurances s'y sont mises au moins pour les professionnels.

meridional
Membre
Membre
Messages : 131
Enregistré le : 19.02.2013 18h24
Localisation : Languedoc-Roussillon

Re: SwissReiki, reconnaissance du Reiki dans notre société ?

Message par meridional » 04.01.2014 16h56

Bonjour, MaCha, André, Francis, Joss et les autres.

J'apporte ma modeste contribution à cet intéressant débat sur la "reconnaissance" ou pas du reiki dans notre société, thème de ce post.

Même si, à titre personnel, je considère cette énergie vitale universelle comme un "outil personnel",
(dixit André), il m'apparaît néanmoins important d'en faire "bénéficier" nos semblables, ce qui implique, me semble-t-il, de la diffuser, de l'enseigner et de la faire connaître autour de nous, afin de donner au reiki ses lettres de noblesse, qu'il mérite amplement, tout comme d'autres "thérapies énergétiques complémentaires".

En ce sens, la démarche, telle qu'évoquée par certains dans ce post, me paraît être une piste intéressante et de nature à mieux faire connaître le reiki, surtout en France, où le manque d'ouverture vis-à-vis des thérapies dites complémentaires ou holistiques est fortement marqué par une hostilité qu'il m'apparaît nécessaire de dissiper, tant sur le plan général (sociétal) qu'institutionnel.

En effet, pour certains d'entre nous, on est encore regardés comme de "gentils fadas", des "allumés" ou des charlatans (si, si, je vous assure !!!)
Cette "institutionnalisation" du reiki en particulier et des autres thérapies énergétiques en général, serait, je pense, une bonne chose, de par sa reconnaissance "officielle".
Elle nous sortirait de nos "ghettos", de nos "catacombes", comme dirait Francis et nous permettrait de mieux exercer, en tant que praticien, par exemple, avec un "label" ( je n'aime pas trop ce mot, mais je n'en trouve pas d'autre en ce moment précis), reconnu aux yeux de tous.

Merci à chamanou pour avoir porté à notre connaissance le site www.reiki-professionnel.com.

Cordiales salutations sudistes à tous et belle fin de journée.

MERIDIONAL

joss
Membre
Membre
Messages : 96
Enregistré le : 05.07.2010 12h27
Localisation : Poitiers

Re: SwissReiki, reconnaissance du Reiki dans notre société ?

Message par joss » 04.01.2014 19h24

Une professionnalisation trop marquée, serait à mon avis une erreur, car cela passerait par des lois et obligations qui mettrait dès lors un carcan au Reiki (qui deviendrais alors plus ou moins figé) et à toutes les personnes de bonnes volontées qui désirent pratiquer sans pour autant être professionnel. "Méchant, tu seras puni pour exercice illégal du Reiki" !!!
Je serais plutôt partisant d'un reiki libre et qui laisse respirer que d'un reiki-professionnel. Il va bien sûr de la responsabilité des enseignants de faire vivre Reiki et de transmettre avec discernement avec le coeur et un esprit avisé.

meridional
Membre
Membre
Messages : 131
Enregistré le : 19.02.2013 18h24
Localisation : Languedoc-Roussillon

Re: SwissReiki, reconnaissance du Reiki dans notre société ?

Message par meridional » 05.01.2014 11h47

Cher Joss ,
ce que j'ai exprimé dans mon précédent post concernant la reconnaissance du reiki dans notre société, n'engage, naturellement que moi et était destiné, en premier lieu à faire part de mon point de vue personnel et en second lieu à relancer le débat sur ce thème.

L'idée maîtresse que j'ai souhaité mettre en exergue ( mais peut-être me suis-je mal exprimé ? ) est celle d'une "déghettoïsation" des thérapies énergétiques, dont le reiki, sans pour autant enfermer ce dernier dans un "carcan figé", selon ta propre expression, ce qui irait à l'encontre de l'esprit du reiki, et sur ce point particulier, je te rejoins.

Quand je compare l'intégration et la reconnaissance des thérapies holistiques en général et du reiki en particulier, dans des pays comme le Canada, les USA, la Scandinavie, l'Europe du nord, par exemple, je mesure "l'abîme" qui nous sépare...
C'est cet "abîme" qu'il me paraît nécessaire de réduire afin de sortir d'une situation française où ces thérapies énergétiques sont encore relativement mal connues, "charlatanisées" et souvent dénigrées.
C'est la discussion et la saine confrontation des idées et des avis des uns et des autres qui permettra d'avancer.
Je te souhaite une belle journée lumineuse et bien remplie.
MERIDIONAL

Avatar du membre
Annie
Administratrice
Administratrice
Messages : 4147
Enregistré le : 22.11.2009 1h52
Localisation : Sud de la Picardie - France
Contact :

Re: SwissReiki, reconnaissance du Reiki dans notre société ?

Message par Annie » 05.01.2014 13h04

Bonjour :O:

Merci pour vos échanges que je lis avec attention sur ce sujet de la reconnaissance du Reiki dans notre société.

Je m'exprime du côté français de la frontière, et j'ai vu en effet, se fermer des portes et des accès d'aide au démarrage de mon activité, dès lors que le mot "Reiki" était lâché!

En fait, c'est l'ignorance qui crée la peur, et il faut du temps pour que les esprits s'ouvrent, mais j'ai bon espoir ;)

Par ailleurs, j'ai eu de la demande, via Pôle Emploi pour assuré des formations du niveau 1 à la maîtrise enseignante, et cela en un temps bien agendé, le plus vite possible <:-|

J'avoue ne pas m'être sentie à l'aise, ni dans le rejet, ni dans la pression, aussi, je crois qu'il appartient à chacun de nuancer ses projets en fonction de son ressenti à propos de la transmission du Reiki.

Comme j'aime à le dire, le travail "artisanal" me correspond davantage plutôt qu'une demande de masse, et ce que j'aime dans l'approche du Reiki, de son enseignement, ou de ses soins, c'est de conserver mon libre-arbitre pour enseigner selon mon rythme et mes valeurs. Il ne faut pas perdre de vue, que le suivi demande aussi de la disponibilité et qu'il est guère responsable de faire des stages sans suites sérieuses.

Alors, je me réjouis fortement de voir promouvoir l'exercice du Reiki non plus comme une pratique obscure ou manipulatoire, mais je ne ressens pas le besoin de labelliser mon programme pour le rendre plus authentique >:D<

Merci de vos contributions à tous, et bon dimanche à chacun \OwO/ ...

_I_ >R<
Image www.lumireiki.fr

Verrouillé

Retourner vers « On en parle... »

le forum de