Pranique

Abordez ou partagez ici un thème ou un fait de société actuel.
kalou

Re: Pranique

Messagepar kalou » 14.12.2012 23h52

Et puis zut ! j'aime trop le chocolat pour m'en passer .....


Ben oui enfin !

J'ai surtout pas compris le sens de sa démarche , c'est bon de manger un bon plat , moi je vie ça comme un cadeau de la nature et lui y voit un problème .Mais où est le problème ?

Heartlight26
Membre
Membre
Messages : 314
Enregistré le : 18.09.2012 21h41
Localisation : LORRAINE - FRANCE

Re: Pranique

Messagepar Heartlight26 » 15.12.2012 2h09

Bonsoir les Amis! |)

Bon, je me sens obligée de mettre mon grain de sel!

Il semble que beaucoup fasse l'amalgame entre le régime "pro-ana" (promotion de l'anorexie), qui est évidemment 1 pratique pathologique pouvant conduire à la mort , et la nourriture pranique...

Je ne suis pas spécialiste, et vous pouvez me jeter... des tomates virtuelles si vous voulez :E) (comme Shiva dirait des cailloux! ;) ), et ne pratique pas. Bon alors pourquoi ramène-t-elle sa fraise direz-vous? (ö)
Et bien parce que je me suis réveillée hier avec en tête cette jolie expression qui dit tout en elle-même: "vivre d'amour et d'eau fraîche"... (L)
vous voyez 1 peu mieux ce que je veux dire? Non? toujours la purée de pois? Cela signifie que quand les vibrations s'élèvent, par l'Amour en l'occurrence, on n'a plus besoin de nourriture terrestre! ...et l'eau fraîche je la réserverais plutôt à la baignade, mais bref... ¦¦¦

Il existe aussi "on est ce que l'on mange", qui me parle bien...
Je suis devenue brutalement végétarienne 1 jour, parce que quelque chose s'était passé en moi (prise de conscience), et il s'avère que l'évolution que je vis (beaucoup grâce au Reiki ) me fasse encore modifier mes goûts (et besoins alimentaires)... mais j'aime toujours manger!
Je suis persuadée que ce qui paraît incompréhensible, inouî, impossible aujourd'hui, soit banal bientôt!
Il ne s'agit pas d'en faire le modèle à suivre, mais je trouve dommage de critiquer les personnes qui peuvent être attirées par ce mode de fonctionnement, juste parce que c'est considéré comme "bizarre", "dérivé sectaire", tordu etc... sans savoir de quoi il s'agit! C'est exactement comme pour le Reiki!!!
Si on doit encore parler du rejet de la pratique du Reiki dans les établissements hospitaliers (sur ce forum), et s'en émouvoir quand on est initié, il faut se mettre à la place de celui qui n'y connaît rien et qui va ouvrir des yeux ébahis en entendant parler de soin par de l'énergie-qu'on ne voit pas, ne sent pas, ne peut toucher, et encore + fou, à distance (100, 1000, 3000 km, c'est possible???)!
Eh bien je trouve que toutes proportions gardées, c'est la même réaction provoquée par l'idée de vivre d'énergie!

Je peux témoigner connaître quelqu'un, enseignant, qui a glissé plusieurs fois dans les conversations "je me nourris de prana", à quoi je n'avais pas prêté attention, jusqu'à ce post de Ngonde, qui m'a fait tilt! Il a la cinquantaine tonique, l'oeil malicieux et l'esprit vif, tout ce qu'il y a de plus vivant, il a 1 appartement en ville, rien que de très normal, père de famille, pas du tout le zombie au regard halluciné que certains imaginent sans doute!!! En fait il a déjà quelques longueurs d'avances, et vit dans l'Amour Inconditionnel (du Reiki), je suppose que ça lui suffit! Le prana étant donc l'énergie vitale captée par la respiration (tiens l'énergie vitale, et primordiale... ça ne rappelle pas le Reiki?)

J'en conclus donc qu'à 1 certain niveau d'élévation spirituelle le corps physique n'a plus envie/besoin d'alimentation dense et lourde, car ça ne cadre plus avec son mode vibratoire, tout simplement!
Et s'il y a dégoût de certains aliments, ou types de nourriture, ce n'est pas par caprice... (sachant qu'on ne passe pas directement du régime 3 repas complets par jour à 1 verre d'eau plate par semaine du jour au lendemain à moins d'être inconscient).

Tout ceci étant mon point de vue, et ma façon de voir les choses, comprenne qui voudra! */\*


Bon week-end à tous! (o) >:D<
Heartlight26


Tout est dans tout...... et vice versa!

kalou

Re: Pranique

Messagepar kalou » 15.12.2012 3h49

Ok Hearthlight,

Mais ça ne nous dit pas à quoi ça sert .
En quoi manger serait il mauvais au point qu'on tente de faire des exercices excessifs pour s'en affranchir ?
On peut se sentir libre en mangeant , être libre est une impression subjective à chacun , pas une formule figée .
Je pense seulement que si il n'a pas compris ça c'est qu'il n'a pas tout découvert .
IL présente son expérience comme la voie supérieure spirituelle , mais supérieure de quoi ?
Je ne dis pas qu'il a tord ou raison , je dis que je n'y comprends rien, du coup je n'en comprends pas l’intérêt , et il faut au moins en comprendre l’intérêt pour ça s'adonner à ça .
Pour moi la liberté c'est une valeur subjective à chacun très souvent , il n' y a pas de recettes prédéterminées et même mieux c'est une valeur changeante parfois .
On pourrait très bien considérer que ne plus manger de nourriture solide c'est se priver d'une liberté ou penser que la liberté c'est s'affranchir de la nourriture solide .
C'est peut être une incompréhension de ma part sur sa présentation de ce qu'il appelle "la nourriture pranique " .

En fait il change une nourriture pour une autre OK et alors , on peut aussi bien manger des spaghettis un jour et changer de nourriture un autre jour ou même jeûner un autre .
C'est plutôt un choix personnel de nourriture , rien de supérieur là dedans d'un point de vue spirituel pour moi .

Mais bon je suis peut être encore un peu primate, je veux bien l'admettre .

Avatar du membre
Loraine
Membre
Membre
Messages : 146
Enregistré le : 06.11.2009 18h48
Localisation : Evires 74
Contact :

Re: Pranique

Messagepar Loraine » 15.12.2012 10h26

sam a écrit :Je te rejoins, Loraine
'Pranique' me fait penser à 'panique' ....


En parcourant l'index du forum, c'est bien le mot "panique" que j'ai lu.
Et ce n'est qu'en ouvrant le post que j'ai vu le "r" ;)

Avatar du membre
ambolik
Membre
Membre
Messages : 410
Enregistré le : 01.05.2011 22h44
Localisation : Quelque part, entre ici et maintenant, quoique...

Re: Pranique

Messagepar ambolik » 15.12.2012 10h28

A mon tour d'apporter mon humble graine de sel, sans vouloir être dans le jugement...

Cela signifie que quand les vibrations s'élèvent, par l'Amour en l'occurrence, on n'a plus besoin de nourriture terrestre!


Franchement, là je demande à voir....ou en tout cas, je suis tout à fait d'accord, dans le sens où l'augmentation spectulaire du taux vibratoire amènerait à devenir esprit pur et quitter l'enveloppe charnelle....

En tout cas, en ce qui me concerne, depuis que je pratique le reiki, beaucoup de choses changent dans ma vie,et surtout dans mon regard, et je dirais encore plus, dans mon regard vis à vis de moi-même... le reiki est amour, et l'amour est vérité, l'amour est justice, l'amour est unificateur...

Je ne comprends plus du tout ce besoin d'opposer corps et esprit, en tout cas pour moi ça raisonne comme un irrespect de soi-même... je suis un être humain, un homme, une âme incarnée (tiens, dans incarné, y'a "carné" ^^ ), dont l'esprit impalpable anime un corps aussi concret qu'un bout de bois ou de pierre...dans le détail, mon être est un complexe définissable par différentes manières 'certaines cultures les différencient en "corps"), et à mon sens, chaque corps mérite le respect, l'amour et la bienveillance...

Le fait est, et la science le prouve bien, qu'un être humain est omnivore, et chaque cellule le clame à longueur de temps dans sa manière de fonctionner...je comprends bien qu'on puisse être végétarien par éthique, mais le fait est que végétariens, et pire végétaliens, et encore les plus extrêmes (praniques?) sont clairement en opposition avec ce que leur cellules physique réclament dans leur besoin d'équilibre (encore que le végétarien se nourrit quotidiennement de protéines animales il me semble)...il suffit de se pencher un peu sur la biologie cellulaire, la diététique, la génétique pour s'en rendre compte...
Et je le vois bien , car justement, ces derniers temps, je me suis posé beaucoup de question vis à vis de mon alimentation, et j'ai fait beaucoup de recherches...j'ai tâtonné différents modes alimentaires, pour en revenir à une alimentation omnivore, mais intelligente, consciente et équilibrée, qui se rapproche du végétarisme dans la mesure où même si je mange des protéines animales à chaque repas (oeufs, viandes, poisson), les quantités sont ramenées à des proportions strictement nécessaires et fonctionnelles (et notamment favoriser l'assimilation des protéines végétales qui ne peuvent pas être correctement assimilées si absence de protéines animales dans le même repas...

Bref, on me dira que je suis hors-sujet, mais pas temps que ça....

Donc pour moi la culpabilité du cannibalisme, de faire couler le sang, voler les animaux...mouais... :\
à ce moment là, aucune forme de vie sur cette terre n'est valable, puisqu'à chaque fois, la vie se développe dans une entité au détriment d'une autre....tous les animaux carnivores sont coupables d'en chasser d'autres pour survivre, même les herbivores sont coupables de "voler" la Terre en broutant son herbe, d'autres "pillent" les fruits et légumes de notre bonne mère...Et au bout du compte, même cette pauvre carotte n'est qu'une voleuse, car elle chipe oligo-éléments, minéraux, et je ne sais quoi d'autre à la Terre pour se former....mouais...

Pour moi le vrai problème, c'est de savoir, parmi tout ce qu'on mange, comment on le mange, dans quelles quantités (et c'est là qu'il y a un gros gros problème, surtout en ce qui concerne les protéines animales), dans quelle associations, et surtout, concernant les végétaux, comment on les fait pousser (cultures non bio ultra toxiques pour l'homme, et polluant pour la Terre), et comment sont traités les animaux qui servent à l'alimentation (qui est proprement scandaleuse actuellement, même chez les bio, car les bios aussi passent à l'abattoir, et c'est là qu'il y a un gros problème de "massacre" de la bête sans aucun respect, voir l'émission scientifique de France Inter "la tête au carré" passée dans le mois qui vient de s'écouler dont le thème était "doit on continuer à manger de la viande tous les jours")....on a pourtant vu des cultures où un modeste paysan élevait sa vache avec tout l'amour qu'il pouvait lui offrir, et finissait par lui expliquer qu'il avait besoin de la manger pour survivre lui, et qu'il la remerciait et la bénissait pour lui assurer sa survie.... Alors certains souriront, puis s'indigneront en finissant par dire que même comme cela, ça reste un massacre, un crime....je le comprends....
Mais encore une fois, dans ce monde matériel et concret, tout, je dis biens tout, ce qui nécessite de l'énergie pour se manifester la prend quelque par, ce monde physique n'est qu'un transfert d'énergie permanent, et le corps physique n'y échappe pas: pour faire plus que survivre, pour vivre en forme et se maintenir en bonne santé, un corps physique humain a besoin d'eau, de fruits, de légumes, de céréales, de légumineuses, de protéines animales...

Après, bien sûr que le prana, c'est tout bon, et je serais d'accord pour dire que la majorité (dont moi) s'en privent à tort....et tous les corps ont besoin d'être alimentés avec de la qualité, et notamment les esprits, et c'est là qu'on voit aussi le gâchis sur des masses de population vu la nourriture spirituelle et cérébrale collective....mais pourquoi faire du prana la seule source?

Un précepte du reiki dit "sois bon envers tout ce qui vit"...chacun l'interprète comme il veut/peut...certains en déduiront qu'il ne faut pas tuer d'animaux pour se nourrir, peut être même qu'il ne faut pas martyriser une carotte...ok.... moi, j'y vois aussi beaucoup le respect qu'on peut avoir pour soi-même et ce corps extraordinaire que l'Univers, Dieu, ou je ne sais quoi d'autre nous a confié...et pour moi une bonne façon d'être bon envers lui, c'est d'apprendre à savoir comment il fonctionne en me cultivant, en l'observant, et l'écoutant, et d'adapter au mieux mon comportement à son égard, notamment par ce que je lui donne à manger....et pour l'instant, la synthèse de toutes les recherches que j'ai pu faire, de tout ce que j'ai pu apprendre des signaux que mon corps m'envoyait, m'amène à cette conclusion: je suis omnivore, et c'est bon pour moi, et c'est me respecter que d'accepter cette nature de mon corps, et tous les jours ma pratique du reiki m'encourage à cette attitude.... après il y a "manger de tout", et "manger de tout"...comprenne qui pourra ;)
...L'attention contrôle la croyance...

Avatar du membre
Loraine
Membre
Membre
Messages : 146
Enregistré le : 06.11.2009 18h48
Localisation : Evires 74
Contact :

Re: Pranique

Messagepar Loraine » 15.12.2012 10h47

Heartlight, loin de moi l'idée de juger ou critiquer la pratique décrite sur le lien.
Chacun fait bien ce qu'il veut de son corps, il s'agit là juste de ma réaction, qui n'engage que moi. ;)
¦3¦

Ambolik, tu as posté pendant que j'écrivais et je te rejoins tout à fait.
(^ :O: ^)

Le reiki a transformé ma manière de m'alimenter, dans le sens où je ne supporte plus les plats tout faits plein de composants chimiques. Je ne les digère pas bien. Depuis quelques années, je privilégie le fait maison avec des produits frais. Je mange peu de viande, mais j'ai toujours été ainsi. Néanmoins à l'occasion j'apprécie un bon pavé de boeuf accompagné d'un bon millésime ;)
J'ai la chance de vivre dans un coin de campagne où je peux aller directement à la ferme acheter ma viande. Et la chance aussi de pouvoir cultiver mon petit coin de potager.

A mon sens, s'emplir d'énergie, ouvrir son coeur, n'est pas incompatible avec une alimentation diversifiée.

(L)

diddou
Membre
Membre
Messages : 16
Enregistré le : 14.11.2011 17h30

Re: Pranique

Messagepar diddou » 15.12.2012 12h06

kalou a écrit :Mais ça ne nous dit pas à quoi ça sert .
En quoi manger serait il mauvais au point qu'on tente de faire des exercices excessifs pour s'en affranchir ?
.


En lisant l'ensemble des pages du site proposé, je comprends que pour son rédacteur, s'alimenter de solides (notamment de viande et sous produits animaux) c'est tuer ou voler les animaux. Et donc cela devient incompatible avec sa place dans la nature. Sa vision de "soit bon avec tout ce qui vit"?

La vision que m'apportent Ngonde et Heatlight me parait bien différente et plus juste même si je n'y adhère toujours pas.

Le repas, pour moi, va au dela de la simple alimentation, c'est aussi l'occasion de se pauser dans sa journée. C'est un temps de rencontre, lors du repas de midi avec les collègues, ca permet de rentrer en contact et d'apprendre à se connaitre de manière moins professionnelle. C'est aussi une façon de donner. J'aime préparer un repas aux gens que j'aime, faire plaisir, surprendre les papilles...
Un bon repas, un bon vin, les copains et la famille... c'est pas aussi un peu de l'amour?

kalou

Re: Pranique

Messagepar kalou » 15.12.2012 15h09

Le corps est polarisé en Yin et en Yang d'une certaine façon .
Le léger a besoin du lourd pour se lester .
La pureté a besoin de l'impureté .
Il n'y a pas de lumière sans obscurité .
La nourriture physique est pranique pour moi justement .
Manger un peu de viande sans excès peut encrer la personne qui décolle trop .
Ce que je ne comprends pas c'est que cette personne définisse la nourriture physique comme non pranique , pour moi c'est un point de vue tout à fait radical et orienté .

Avatar du membre
Aurélie
Membre
Membre
Messages : 644
Enregistré le : 12.01.2010 15h37
Localisation : Proche de Nantes... France

Re: Pranique

Messagepar Aurélie » 16.12.2012 14h56

Ne pas oublier ^^ que l'alimentation de l'Homme au 20ème siècle est spéciale et a changé par rapport au cours de l'histoire de l'humanité et plus largement chez les mammifères...Ne faisons-nous pas partie de la chaîne de tous les êtres vivants( minéral, végétal etc... \O/ )?

Commençons par l'élevage industriel inconnu autrefois...Nous mangeons maintenant de la viande le plus souvent avec des animaux élevés"industriellement" c'est-à-dire suralimentés et ne fournissant aucun effort musculaire. Cette viande représente un apport en acide gras saturés et faible en acide gras insaturés. Les acides gras insaturés sains pour notre santé à la différence de ceux qui sont saturés nous procurent une digestion plus facile, plus fluide sans encombrement toxique. Le corps élimine plus facilement les acides gras insaturés qui sont presque absents si la viande a été élevée industriellement et très abondants si les animaux ont été nourris avec les aliments traditionnels variés et sains donnés au bétail...

L'exemple aussi des procédés de raffinage au 20ème siècle:
Le découverte du raffinage des huiles. Au lieu de les obtenir en pressant les graines à froid, on a commencé à les extraire à chaud donc en présence d'hexane utilisé comme solvant puis à éliminer le solvant par ébullition. Ainsi, on a commencé à utiliser des acides gras artificiellement hydrogénés pour fabriquer des margarines par exemple. Donc on a introduit dans l'alimentation humaine par toutes ces manipulations des acides gras nouveaux que l'Homme et surtout son métabolisme n'a pas l'habitude de digérer naturellement, ni de l'absorber, de l'incorporer.

Il existe de nombreux exemples pour comprendre comment l'alimentation de l'homme est devenue artificielle d'où l'envie de devenir végétarien, végétalien...Cela est respectable mais quelque part tout commence avec la dénaturalisation des aliments que nous mangeons. A chacun de retrouver une alimentation saine que nous pouvons digérer, absorber en prenant conscience d'où viennent les aliments, comment ont-ils été traités (bien-être, si antibiotiques, si élevage en plein air, s'il faut privilégier les petits producteurs de proximité en voyant comment ils élèvent leurs animaux, comment ils s'occupent des légumes, fruits etc..., devenir acteur de sa nourriture en faisant son propre potager bio etc...)

Tout est lié du respect de la nature que nous foulons tous les jours. A chacun de respecter la nature, ne pas rejeter la faute sur autrui. Devenir responsable de ce que nous créons au quotidien, que ce soit dans notre assiette, dans nos paroles, nos pensées, nos actes sans obligation mais avec envie et légèreté pour que le naturel et l'équilibre de la Terre et de ses êtres vivants soit une priorité de vie... et que cela devienne NATUREL et NORMAL pour chacun d'entre nous.

(o) (^ @>- *î* >V< >R< >B< >O< @>- ^) (o)
http://www.natureiki.fr

Sourire intérieur...Sourire de coeur

Avatar du membre
Martine
Membre
Membre
Messages : 2673
Enregistré le : 30.10.2009 16h31

Pranique

Messagepar Martine » 16.12.2012 15h17

(Parenthèse hors sujet...

La manière de s'alimenter de ce 21ème siècle est aussi la cause de l'effet d'une société qui en veut toujours plus.

Les producteurs de viandes ou de toutes les matières premières de l'alimentation se sont retrouvés dans l'obligation de produire toujours plus pour maintenir un niveau de vie acceptable. Et durant pas mal de temps cette nécessité s'est faire au détriment de la qualité.

Heureusement, on a découvert toutes les dérives de la culture intensive mais personne n'a tenu compte des producteurs !

Ensuite, la mode du bio !

Savez-vous combien de producteurs ont un label bio en sursis ? Allez prélever un échantillon de tous les articles que votre super maraîcher propose sur son étal et faites tout analyser.. Ne soyez pas surpris des résultats !

Et qu'en est-il de la sur protection du tube digestif ou du corps en général ? A force de tout stériliser (tétines, vêtements lavés à chaud, lavage excessif des fruits et légumes etc) l'être humain est malade de la première bactérie qui croise son chemin. Le corps humain produit des anticorps pour autant qu'il apprenne à les découvrir, en comprendre les méfaits et qu'il produise l'anti corps adéquat.

Tout ceci est dans l'excès, je vous l'accorde et c'est volontaire. J'en appelle au bon sens de chacun, dans sa propre vérité perso.

Chacun a raison s'il pense et se respecte en agissant comme lui seul sait que c'est bon pour lui.

Que certains cessent de s'alimenter de nourriture en pensant que le Divin lui suffit, et bien soit ! Que d'autres analysent tous les composants de leur alimentation s'ils pensent prendre mieux soin d'eux, c'est parfait !

A chacun sa Vérité. Rien n'est faux tant que c'est pensé, réfléchi et dans le respect de soi. Tout le reste est tentative de prise de pouvoir en imposant son avis sans respecter le libre arbitre de l'autre.

Belle fin de journée !

PS : précision : je suis femme d'agriculteur.

....fin de parenthèse)


Retourner vers « On en parle... »

le forum de